VIDEO. L'une des plus grandes grues du monde installée en Île-de-France

durée de la vidéo : 00h02mn23s
VIDEO. L'une des plus grandes grues du monde installée en Île-de-France - reportage de Cécile Claveaux et Farid Benbekaï ©France 3 PIDF

C'est un chantier spectaculaire qui se déroule à Massy, en Essonne. La SNCF remplace deux ponts ferroviaires, des ouvrages centenaires qui ont fait leur temps, et pour mener à bien l'opération, la société a fait appel à l'une des plus grandes grues du monde. Elle fait plus de 100 mètres de hauteur et est arrivée spécialement d'Indonésie en pièces détachées.

4 544 tonnes à vide, 100 mètres de haut soit l'équivalent du deuxième étage de la Tour Eiffel, l'une des plus grandes grues du monde est installée à Massy. Pour monter cet assemblage en provenance d'Indonésie, il a fallu trois mois.

De nombreux badauds se sont réunis pour sa mise en action, comme Olivier : "je n’habite pas loin d'ici, je suis intéressé par le changement des ponts, j'ai pratiqué la ligne B et la ligne C pendant des années donc voir l'évolution du matériel c'est toujours intéressant". 

Ce chantier hors-norme est baptisé "Chagall", résultat d'une contraction de Chartres et Gallardon, le nom des deux ponts centenaires qu'il faut remplacer, "un chantier qui consiste à changer deux ponts adjacents : le pont de Gallardon sous lequel passe le RER C et le pont de Chartres sous lequel passe le RER B. C'est un chantier qui a démarré en octobre 2020 et nous sommes dans la dernière phase qui consiste à déposer les ponts et à mettre les nouveaux" explique Jean-Louis Houpert, directeur de RATP Infrastructures. 

Des ponts plus solides pour les nouvelles rames

Les nouveaux ponts, tout en bleu, seront installés les 8 et 9 août 2023. À terme, ces travaux doivent améliorer la régularité des trains mais aussi permettre d'accueillir de nouvelles rames, plus performantes et plus capacitaires. Gilles Gautrin, directeur de la modernisation et du développement de SNCF Réseau en Île-de-France, attend beaucoup de ces infrastructures : "ce sont des ponts qui vont supporter les nouveaux matériels notamment côté RER B, le futur MI20 et les ponts actuels ne l'auraient pas supporté, c'est la raison pour laquelle nous les remplaçons. Il faut dire aussi que renouveler ses ponts c'est mettre des infrastructures modernes qui seront moins bruyantes pour les riverains". 

Pour réaliser ces travaux, le trafic st interrompu sur plusieurs portions des RER B et C cet été. Des bus de substitution sont proposés aux usagers. Le trafic reprendra normalement fin août, le chantier va durer, lui, jusqu'à mai 2024 avec, en septembre, le démontage de la grue puis le démantèlement des anciens ponts et la remise en état du site. 

Retrouvez toute l'actualité de votre région sur idf.france3.fr