VIDEO. Travaux au Centre Pompidou : les œuvres visibles à Massy dans un tout nouveau musée à partir de 2026

durée de la vidéo : 00h02mn28s
VIDEO. Travaux au Centre Pompidou : les oeuvres visibles à Massy dans un tout nouveau musée à partir de 2026 - reportage de Marion David et Olivier Badin ©France 3 PIDF

Le Centre Georges Pompidou fermera ses portes fin 2025 pour cinq ans de travaux. Les 140 000 œuvres seront transférées à Massy qui va également devenir un lieu de stockage mais aussi d'exposition.

Massy en a rêvé, Pompidou et Picasso l'ont fait. Les collections des deux emblématiques musées parisiens vont s'exporter au-delà du périphérique pour installer leurs réserves d'art dans un centre culturel à la place de l'équipement sportif qu'il accueille actuellement au cœur de l'Essonne. Le maire de la ville, Nicolas Samsoen, ne cache pas sa joie : "quand vous regardez l'Île-de-France de loin, la seule chose qui brille autour de Paris c'est le château de Versailles et Eurodisney, c'est un peu court. L'idée, c'est qu'autour de la ville de Massy, avec aussi son lien avec tout le pôle universitaire de Saclay, puissent être un des lieux qui, en Île-de-France, sont des lieux de référence qui concentrent et qui font vivre l'Île-de-France".

Une mission délicate pour l'architecte des lieux. Faire sortir la culture de Paris, inviter les visiteurs à faire vivre au maximum ce nouveau centre et succéder au célèbre Renzo Piano, l'architecte du Centre Pompidou. "On a fait une sorte de référence, d'hommage au projet initial de Renzo Piano et de Richard Rogers qui est la "piazza" au milieu de Paris, là où on vient se coucher, s'allonger devant le musée et ici, ce sera dans l'herbe, au bord du lac. On a des coursives en bois qui rappellent un petit celles du Centre Pompidou pour pouvoir regarder la nature" détaille Philippe Chiambarretta, architecte du Cente Pompidou Francilien pour PCA - Stream.

L'art pour tous

Il est très rare que les réserves d'art soient conservées et restaurées dans le même bâtiment qu'un lieu ouvert au public. Cela permettra de les rendre plus accessibles et même visitables ponctuellement. Pour Charlotte Bruyerre, directrice générale adjointe du Centre Pompidou, "ce qui est intéressant pour nous c'est de montrer que les collections nationales n'appartiennent pas au Centre Pompidou mais sont bien évidemment les collections de l'Etat et de la Nation et donc, ce qui est important pour nous, c'est que tout public (...) puisse se dire qu'il peut accéder à ces espaces et voir ces collections". 

Heureuse coïncidence, le Centre Pompidou Francilien ou La Fabrique de l'Art, ouvrira en 2026 au moment où Beaubourg fermera ses portes pour cinq années de travaux et désamianter sa façade. Une occasion aussi d'emmener les Parisiens jusqu'à Massy.

Retrouvez toute l'actualité de votre région sur idf.france3.fr