VIDEO. Quelles solutions pour sauver le club omnisports de Saint-Denis ?

durée de la vidéo : 00h01mn39s
VIDEO. Quelles solutions pour sauver le club omnisports ? ©France 3 PIDF

À Saint-Denis le plus gros club de sport de la ville est dans une impasse financière. En raison du covid notamment, il a perdu un nombre conséquent d'adhérents. La mairie souhaite donc le sauver, elle a commandité un audit qui a démarré hier.

Le SDUS (Saint-Denis Union Sports) est une institution en danger. Il permet aux dionysiens de pratiquer une trentaine de sports à tous les âges. L'association compte plus de 3 000 adhérents et 75 salariés pour les entraîner mais aujourd'hui, la trésorerie est en déficit et le SDUS n'a que deux mois pour se retourner. "On est très inquiets par rapport à la situation de l'omnisports. On a pas la meilleure des infrastructures mais par le lien social, par le fait que tous les adhérents se connaissent, on essaye de faire énormément d'animations où tout le monde se rassemble" note Reda Moulla, directeur sportif de la section tennis du SDUS. 

En cause, le covid, d'abord, qui a fragilisé les comptes mais aussi certaines pratiques qui coûtent plus cher que d'autres. En l'occurrence le rugby, sport étendard de la ville qui accueille cette année la Coupe du Monde de Rugby. "Il y a un projet pro en Fédérale 1 avec un budget annuel de plus d'1 million 200 000 euros. Les recettes estimées ont peut-être été moins maîtrisées que les dépenses et donc -on a- un très gros besoin de trésorerie" admet Thibaut Réthoré-Jniene, président du SDUS. 

Un audit pour comprendre les défaillances 

Un audit ordonné par la mairie débute cette semaine. Elle subventionne le club omnisports à hauteur de 900 000 euros. Une somme pour l'instant garantie mais la ville veut revoir les comptes, la gouvernance et les priorités de l'association pourtant indépendante. "En clair, plus de sports pour tout le monde. Aujourd'hui les chiffres du SDUS ne sont pas au niveau pour plein de raisons que l'audit, j'espère, nous aidera à travailler et à développer plus avec eux parce que ce n'est pas une punition, c'est un accompagnement" assure Shems El Khalfaoui, adjoint aux sports de la Ville de Saint-Denis. 

La mairie et l'association doivent trouver un terrain d'entente en urgence. La trésorerie du club ne sera plus viable le 15 avril. 

Retrouvez tous nos reportages sur idf.france3.fr

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité