VIDEO. Se baigner dans la Seine : un rêve accessible ?

Plus sur le thème :
durée de la vidéo : 00h02mn17s
VIDEO. Se baigner dans la Seine : un rêve accessible ? ©France 3 PIDF

La baignade dans la Seine est interdite depuis un siècle mais cela devrait bientôt changer. C'est en tout cas le projet de la mairie de Paris qui espère que les Franciliens puissent piquer une tête à partir de 2025. Encore faut-il lutter contre la pollution du fleuve.

Plonger dans la Seine, c'est un objectif qui devrait être atteint pour les Jeux Olympiques en 2024. Ce sont d'abord les athlètes qui se jetteront à l'eau puis ce sera au tour du grand public un an plus tard. Un retour à la baignade dans le fleuve qui n'était plus autorisée depuis 1923.

Pourtant certains bravent l'interdit. Sur sa planche de paddle, un habitué se confie : "ça fait six ans que je me baigne dans la Seine, je n'ai jamais eu une allergie, un problème. Je ne suis pas le seul à le faire".
L'eau de la Seine présente-t-elle un risque sanitaire ? Le long des quais, les déchets s'y accumulent. Plus grave, on retrouve dans le fleuve des bactéries issues de matières.  "Les réseaux d'eaux usées, quand il y a des fortes pluies, pour pas qu'ils ne débordent dans les rues de Paris, se déversent directement dans la Seine, ce qui peut entraîner une dégradation de la qualité microbiologique de la Seine" explique Paul Kennouche, chef du pôle baignade de la ville de Paris. 

Pour améliorer la qualité de l'eau, plusieurs chantiers sont en cours comme un tunnel-réservoir qui retient l'eau pendant les épisodes de fortes pluies mais aussi "la modernisation des usines de traitement des eaux, (...) des chantiers pour avoir des infrastructures pour retenir l'eau en cas de pluie, des chantiers pour mieux distinguer le rejet des eaux usées des eaux pluviales dans les eaux publiques et puis des chantiers pour que les branchements chez les particuliers dans les immeubles soient modernisés" énumère le préfet de la région Île-de-France, Marc Guillaume. 

Où pourra-t-on se baigner ? 

Dans Paris, la ville étudie quatre sites de baignade : 

Des piscines fluviales devraient être aménagées à l'image du bassin de la Villette en période estivale. En Île-de-France, une vingtaine d'autres sites sont à l'étude dans la Seine et la Marne. 

Retrouvez tous nos reportages sur idf.france3.fr

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité