Personnels des Ehpad et surtout retraités descendent dans la rue

© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP

A Paris, entre 7.200 personnes, selon la préfecture de police, et 30.000, selon les syndicats, ont défilé de Montparnasse aux Invalides, s'estimant "mal (re)traités".

Par France 3 Ile de France / EB avec AFP

Les seniors et ceux qui s'en occupent haussent le ton : écoeurés de passer "pour des nantis", des dizaines de milliers de retraités se sont mobilisés partout en France jeudi pour défendre leur pouvoir d'achat, souvent rejoints par les professionnels de l'aide aux personnes âgées, appelés à la grève pour réclamer plus de moyens humains.

"Ni privilégiés, ni assistés", entre 39.000 et 68.000 retraités, selon un décompte effectué par l'AFP à partir des chiffres de la police et des syndicats dans une trentaine de villes, ont battu le pavé pour dire non à la "baisse de leurs pensions", accompagnés dans de nombreux cas de salariés des maisons de retraite.


"Ni privilégiés, Ni assistés"


A Paris, ils étaient entre 7.200 personnes, selon la préfecture de police, et 30.000, selon les syndicats, a défilé de Montparnasse aux Invalides.

Principale inquiétude pour les retraités, la hausse de 1,7 point de la CSG pour 60% de retraités, destinée à compenser la suppression des cotisations chômage et maladie du privé. Une hausse qui avait déjà fortement mobilisé les retraités en septembre dernier.

Sur le même sujet

Les + Lus