Cet article date de plus de 3 ans

PSG Handball : Nikola Karabatic suspendu six matchs dans l'affaire des paris suspects

Le joueur du PSG Nikola Karabatic a été suspendu "de toutes compétitions nationales" pour six matchs, par la commission de discipline de la Ligue nationale de handball. Une décision qui intervient suite à l'affaire des paris frauduleux pour laquelle le joueur a été condamné par la justice.
Nikola Karabatic, à Strasbourg, en août 2015.
Nikola Karabatic, à Strasbourg, en août 2015. © PHOTOPQR/L'ALSACE
Six matchs de suspension pour Nikola Karabatic. Après la sanction judiciaire, celle de la Ligue nationale de handball. La commission de discipline de la Ligue a décidé de suspendre "de toutes compétitions nationales" le joueur du PSG durant six rencontres, deux pouvant être "aménagées" en travaux d'intérêt général.

De son côté, son frère Luka Karabatic, lui aussi joueur du PSG Handball, écoppe de deux matchs de suspension, qui peuvent être "aménagés" en travaux d'intérêt général. La commission estimant que les deux frères s'étaient rendus "coupables d'un comportement non conforme aux principes et aux règles déontologiques applicables à la pratique du handball".

Suspendus pour l'Euro ?

La Fédération française de handball peut décider d'étendre cette sanction aux matchs de l'équipe de France, dont les deux joueurs font partie. L'Euro ayant lieu en Croatie du 12 au 28 janvier prochains.
Cette sanction sportive intervient plusieurs mois après la condamnation des deux frères de 29 et 33 ans par la cour d'appel de Montpellier dans une affaire de paris frauduleux : deux mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende.

Les faits remontent au 12 mai 2012, lors d'un match opposant leur ancien club Montpellier, déjà sacré champion de France, à Cesson, qui luttait alors pour échapper à la relégation. Si Luka Karabatic a reconnu avoir parié lors de cette rencontre à laquelle il participait, son frère Nikola a toujours nié son implication dans les faits qui lui sont reprochés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg handball handball sport justice société