La région Île-de-France inaugure le Véligo, un vélo électrique à louer en longue durée

La durée de location minimale pour le Véligo est de six mois. / © Véligo
La durée de location minimale pour le Véligo est de six mois. / © Véligo

La région Île-de-France et sa présidente Valérie Pécresse lancent ce mercredi un nouveau service : Véligo, qui permet de louer un vélo à assistance électrique sur de longues durées, à partir de 40 euros par mois. Un système complémentaire au Vélib’ ?

Par France 3 Paris IDF

Les premiers inscrits vont pouvoir tester le service dès aujourd’hui. Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, inaugure ce mercredi Véligo : un nouveau système de location de vélos à assistance électrique.
Le principe est – contrairement au Vélib’, que les Parisiens peuvent emprunter ponctuellement au cours d’une journée – celui d’une location de longue durée. Les usagers doivent en effet s’engager à rouler avec leur Véligo pour six mois minimum – l'abonnement étant renouvelable pour trois mois.
Pour le lancement, 10 000 deux-roues vont être progressivement mis en place à la location.

20 000 vélos en 2020

« L’ambition est de porter le parc à 20 000 vélos en 2020, ce qui fera de Véligo Location le plus large service de location de vélos à assistance électrique proposé au monde », explique la région dans un communiqué.
L’idée est, d’après Valérie Pécresse, de promouvoir l’usage du vélo pour les transports du quotidien :

« En Île-de-France, le vélo représente seulement 1,6 % des trajets quotidiens... Pour créer un écosystème autour du vélo et favoriser sa pratique que nous voulons tripler d’ici à 2021, la région et Île-de-France Mobilités mettent par ailleurs en œuvre de nombreuses mesures : financement de pistes cyclables, parkings à vélos sécurisés, subventions à des ateliers et services de réparation. »

40 euros par mois

Côté tarif, l’abonnement est disponible à partir de 40 euros par mois, en passant via le site Véligo. Postes, enseignes de distribution… 250 points de location sont répartis dans toute l’Île-de-France, mais il est aussi possible de se faire livrer à domicile.
A noter par ailleurs que la région veut créer 7 000 places de stationnement pour garer son vélo autour de Paris, afin de favoriser le passage entre deux-roues et transports en commun.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus