Rugby : le Stade Français battu chez lui, à l'usure, par Montpellier 26-20

Ce dimanche 17 avril, Montpellier s'est imposé, pour la septième fois consécutive dans ce Top 14, sans pour autant s'illustrer particulièrement sur la pelouse d'un Stade Français sans ressort (26-20).

Dans leur stade Jean-Bouin, les Parisiens ont commis bien trop d'erreurs dans la conservation du ballon, entre les 10 en-avants, 15 pénalités sifflées contre
eux et les multiples transmissions approximatives. Et ils peuvent nourrir des regrets, ils auraient pu faire beaucoup mieux car en face, ce n'était pas le Montpellier des grands jours. Et il aura fallu aux hommes de Jake White un essai de filou du demi de melée Benoît Paillaugue (78e) pour décramponner vraiment les Parisiens.

Pour le Stade Français, champion de France en titre, la saison est  décidément morose. Une semaine après avoir reçu une gifle à Leicester (41-13) en quart de finale de Coupe d'Europe, le club parisien (12e) n'a plus que le maintien à jouer et son honneur à sauver.
Si sa situation reste néanmoins très favorable (14 points d'avance sur Oyonnax, premier relégable), rien n'est mathématiquement assuré.

Cette petite victoire permet tout de même à Montpellier (68 pts) de reprendre la deuxième place qui avait provisoirement échue à Toulon (67 pts) samedi. Et l'équipe héraultaise, qui semble inarrêtable en ce moment, tient tant bien que mal le rythme effréné imposé par le leader Clermont (75 pts). La lutte pour les deux tickets synonymes d'accession directe en demi-finale (17-18 juin) s'annonce féroce.