Cet article date de plus de 4 ans

Se déplacer, jeudi 2 juin, en Ile-de-France, prévisions

Jeudi 2 juin, il y a les grèves, en cours ou qui commencent, à la SNCF, à la RATP. Mais il y a aussi la météo, la pluie et les inondations, les routes et les voies ferrées coupées, inondées. Une kyrielle d'obstacles qui pourraient bien gâcher votre journée. On essaie d'en faire le compte.
© Jacques Demarthon/AFP Photos
Commençons par la bonne nouvelle, il n'y en auras pas deux ! Jeudi 2 juin, commence la grève "illimitée" de la RATP.

La CGT, premier syndicat de la RATP, appelle les agents de la régie à une grève illimitée pour obtenir la réouverture des négociations salariales annuelles et le retrait du projet de loi travail. Mais, pour l'instant du moins, le préavis ne semble pas rassembler beaucoup des salariés. La direction de la RATP ne prévoit pas de perturbations majeures pour cette première journée de grève.

La RATP annonce un trafic normal dans le métro et "normal ou quasi-normal" dans les bus et les tram.
Sur le RER A, le trafic sera aussi normal. En revanche, des perturbations sont attendues sur la ligne B, opérée à la fois par la RATP et la SNCF. Sur le tronçon sud (RATP), entre Gare du Nord et Saint-Rémy, Massy-Palaiseau et Robinson, trois trains sur quatre seront assurés. Le tronçon nord (SNCF) entre Gare du Nord et Mitry et l'aéroport de Roissy sera plus affecté, avec un train sur trois.


En train, avec la SNCF

Prendre le train se révèlera en revanche beaucoup plus compliqué.
D'abord, il y a la grève, illimitée là encore, entamée ce 1er juin et beaucoup plus suivie, plus visible en tout cas. A elle seule, pour l'Ile-de-France, elle devrait réduire le nombre de transiliens à 4 sur 10.
© SNCF

Mais il y a aussi les conséquences des inondations. Ainsi, la ligne Paris Versailles est inutilisable après l'effondrement d'une canalisation à Meudon , entraînant du même coup des perturbations sur Paris-Le Mans et Paris Chartres, les lignes qui utilisent ce tronçon. Les travaux nécessaires vont durer plusieurs jours et la ligne ne sera pas réouverte avant mundi au moins.
Plus au sud, dans l'Essonne et en Seine-et-Marne, les lignes E, P, R sont perturbées, voir coupées à certains endroits ou ne desservent pas certaines gares. Le RER D est très touché par ces conséquences des fortes pluies, (il est coupé entre Corbeil et Melun) comme par la grève. Résultat, il ne faut pas compter dessus.
La ligne C du RER est très menacée dans Paris intra-muros où elle devra être fermée dès que la Seine atteindra 5m75 (elle est à 4m20 ce mercredi 1er juin au soir).

Et pour finir, la route

Et puis la situation sur les routes est extrêmement difficile en Seine-et-Marne ou l'on compte des dizaines de coupures. Le département a mis à la disposition de chacun une carte téléchargeable de ces routes coupées et inondées, car le retour à la normale prendra du temps.

Même chose en Essonne, où la situation, même si elle est moins grave, est tout de même compliquée dans l'est du département. La carte téléchargeable

 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ratp économie transports sncf trafic routier routes inondations météo grève social