Cet article date de plus de 5 ans

Après les inondations, l'heure d'évaluer les dégâts

En Seine-et-Marne, des commerçants ont été fortement touchés par les innondations. Vendredi, certains ont commencé à évaluer les dégâts, comme à Melun.
Des commerces durement touchés par les inondations, comme ici à Melun, en Seine-et-Marne.
Des commerces durement touchés par les inondations, comme ici à Melun, en Seine-et-Marne. © France 3 Paris IDF
Face aux importants dégâts matériels constatés en amont de Paris, "l'état de catastrophe naturelle sera reconnu" a annoncé le président François Hollande mercredi. Caves, sous-sols, mais aussi boutiques et restaurants inondés... Pour les commerçants, l'heure est aux premières contatations des dégâts, alors que le début de la décrue s'annonce dans les prochaines heures. 

L'eau s'infiltre partout

Que ce soit par le sol, ou par les murs, l'eau s'infiltre inévitablement, dans les sous-sols. "L'eau remonte. On a beau écoppé, ça ne fera rien du tout. On est obligé de la laisser faire", confie un restaurateur. Dans cet établissement, il faudra réaliser des travaux, un diagnostic de l'infrastructure. Coût estimé : "10.000 euros." Pour la prise en charge de cette dépense, le restaurateur compte déposer une déclaration de sinistre en demandant la reconnaissance de la situation de catastrophe naturelle.

VOIR le reportage
durée de la vidéo: 02 min 11
Les conséquences économiques des inondations en Seine-et-Marne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
crue de la seine inondations météo environnement société