Le club de football de Dammarie-les-Lys lauréat du trophée Peace and Sport

Une vingtaine d'éducateurs prennent en charge les jeunes au FC Dammarie. / © France 3 Paris IDF
Une vingtaine d'éducateurs prennent en charge les jeunes au FC Dammarie. / © France 3 Paris IDF

Le FC Dammarie a reçu mercredi le prix Peace and Sport pour saluer sa promotion des valeurs de respect et de fair-play. Implanté au coeur de quartiers sensibles, souvent confronté à des problèmes de violences pendant ou après les matches, le club a fait de la jeunesse sa priorité.

Par France 3 Paris / ML

"Est-ce que je veux entendre une grossièreté ?" "Non !" La leçon de politesse a été bien apprise au club de football de Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne). La formation vient d'être récompensée du prix Peace and Sport, une distinction internationale pour les organisations qui promeuvent les valeurs de respect et de tolérance à travers le sport.



Qu'ils soient enfants, adolescents ou adultes, les valeurs de non-violence et de solidarité sont inculquées au 500 licenciés du club par une vingtaine d'éducateurs. Avec un message : le succès naît aussi dans le fair-play. "C'est en travaillant, comme à l'école", souligne Bilal Dermennonville, éducateur. 

Loin des méandres du football professionnel


Il y a trois ans, pourtant, le FC Dammarie a connu des revers avec le passage de joueurs devant les tribunaux pour violence envers les arbitres et altercations sur le terrain. Aujourd'hui, la direction a décidé de rompre avec les tendances du football professionnel et les scandales qui émaillent souvent les résultats sportifs. "On est sur des affaires de sextapes, de petits gâtés racailleux, peste Nordine Zaimi, responsable technique du club. Des millions par-ci, des millions par-là... On est très loin de tout ça."

Le club de foot de Dammarie-les-Lys lauréat du trophée Peace and Sport...
Avec Bilal Dermennonville, éducateur, et Nordine Zaimi, responsable technique du FC Dammarie / Reportage d'Elise Ferret, Fanny Bouteillier et Sonia Barie - France 3 Paris


La méthode séduit dans les quartiers des alentours. Les inscriptions au sein du club ont progressé de 15%. Au point que pour continuer d'assurer un encadrement de qualité, le club est aujourd'hui obligé de refuser du monde.

Sur le même sujet

Les riverains craquent en raison des embouteillages

Près de chez vous

Les + Lus