Coronavirus – Disneyland Paris ferme ses portes jusqu'à fin mars

Disneyland Paris sera fermé jusqu'à fin mars "par principe de précaution". / © PHOTOPQR/JOURNAL DU CENTRE/MAXPPP
Disneyland Paris sera fermé jusqu'à fin mars "par principe de précaution". / © PHOTOPQR/JOURNAL DU CENTRE/MAXPPP

Après avoir annoncé la suspension des activités en extérieur, Disneyland va finalement totalement fermer ses portes, jusqu'à la fin mars "par principe de précaution", et dès ce week-end. Les parcs en Californie et en Floride sont aussi  concernés.

Par MT/AFP

La pression devenait trop forte. Le groupe Disney a décidé de fermer dès ce week-end ses célèbres parcs d'attraction à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), en Californie et en Floride jusqu'à la fin mars "par principe de précaution" contre l'épidémie de coronavirus.

Disneyland Paris est la première destination touristique privée en Europe et accueille 15 millions de visiteurs par an. En revanche, les hôtels du site resteront en activité "jusqu'à nouvel ordre".

À ce jour, au sein des équipes du parc, trois employés de maintenance travaillant de nuit - et n'étant pas en contact avec le public - ont été testés positifs au coronavirus. Le site emploie 16.000 salariés.
 

"Disney continuera à payer ses employés"

Disney avait commencé par annoncer la fermeture de son parc de Californie (18,7 millions de visiteurs en 2018) à partir du 14 mars, "même si aucun cas de Covid-19 n'a été signalé à Disneyland Resort". Il s'agissait pour le parc d'attractions de 40 hectares d'agir "dans l'intérêt de nos visiteurs et employés" et en conformité avec les préconisations du gouverneur de Californie, a expliqué un porte-parole de Disney.
           
"Nous allons surveiller la situation et suivre les avis et recommandations des autorités fédérales et locales ainsi que des agences sanitaires. Disney continuera à payer ses employés" pendant la suspension de ses activités, a précisé le porte-parole de Disneyland.
           
Le numéro un mondial du divertissement a quelques heures plus tard annoncé la fermeture de Disney World à Orlando (21 millions de touristes) et de Disneyland Paris, près de la capitale française, à compter de dimanche et jusqu'à la fin du mois. Les hôtels des deux sites resteront en activité "jusqu'à nouvel ordre".
 

Le groupe en partie à l'arrêt

Par ailleurs, Disney a aussi décidé de suspendre toutes ses croisières dans le monde pour le mois de mars, a précisé le groupe dans un communiqué à l'AFP.

En Asie, Disney a fermé depuis des semaines ses parcs d'attraction en raison de l'épidémie mais le complexe de Shanghai, en Chine, a pu rouvrir partiellement cette semaine. Au Japon en revanche, la fermeture de Disneyland et DisneySea à Tokyo a été prolongée de deux semaines, jusqu'à début avril.

Disney a également décidé de reporter la sortie de son film "Mulan", remake en prises de vues réelles de son fameux dessin animé de 1998. Le long-métrage avait été présenté lundi à Los Angeles et devait sortir sur les écrans nord-américains dans deux semaines.

La sortie de plusieurs autres films à gros budget a également été déprogrammée en raison de l'impact du coronavirus sur l'industrie du divertissement. Le groupe Disney a ainsi reporté sine die "Affamés" ("Antlers") et "Les Nouveaux Mutants" tandis qu'Universal a décidé de décaler d'un an, en avril 2021, le neuvième épisode de la série "Fast and Furious".
 

Sur le même sujet

Les + Lus