Covid-19 : les écoliers de Seine-et-Marne doivent-ils enlever leur masque en classe demain ?

La préfecture de Seine-et-Marne l’affirme, les élèves des écoles primaires du département ne seront plus obligés de porter le masque en classe dès demain lundi 18 octobre. Or le taux d’incidence est au-delà du seuil d’alerte selon les dernières statistiques de Santé Publique France.

Dans un tweet publié le 14 octobre, la préfecture de Seine-et-Marne l’annonçait et cela ressemblait à une bonne nouvelle pour les 164 000 élèves des écoles primaires de ce département.

Fin du port du masque obligatoire pour les écoliers

Selon la préfecture, à partir du lundi 18 octobre, les enfants ne sont plus obligés de porter un masque en classe en raison de la baisse des contaminations. Depuis plusieurs jours, le taux d’incidence était en effet en dessous du seuil d’alerte de 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants.

Dès la mi-septembre, les chiffres de la Seine-et-Marne oscillaient entre 48 et 47 nouveaux cas pour 100 000 habitants selon les chiffres publiés par Santé Publique France.

D'après l'Agence régionale de santé, (source SI-DEP du 13 octobre) le taux d'incidence s'élève à 49 pour la semaine du 27 septembre au 3 octobre et 48 pour la semaine 4 au 10 octobre, en baisse de 2,1 %. "Le taux d’incidence parmi les résidents de la région Île-de-France était de 63 cas pour 100 000 habitants pour la première semaine du mois d'octobre et cessait de diminuer après 7 semaines consécutives de baisse", peut-on lire dans leur communiqué hebdomadaire.

Le niveau 1 du protocole sanitaire établi par le ministère de l’Education nationale pouvait ainsi s’appliquer et les élèves enlever le masque. Pour que le port du masque ne soit plus obligatoire à l'école, il faut que "le taux d'incidence se stabilise au-dessous du seuil de 50 pour 100.000 habitants" avait indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal le 22 septembre dernier et ce, pendant au moins cinq jours consécutifs.

Un décret concernant la Seine-et-Marne a donc été publié le 14 octobre levant l’obligation du port du masque à l’école dans les salles et dans la cour. Seuls les enfants scolarisés en primaire sont concernés, cette mesure ne s’appliquant ni aux collégiens ou lycéens, ni aux enseignants et adultes présents dans les écoles primaires.

Autre conséquence, à la cantine également, les enfants ne sont plus obligés de manger par groupe de classe et à la même table chaque jour comme l’exige le niveau 2 du protocole sanitaire.

Si on en croit la préfecture, la Seine-et-Marne est donc le premier département de la région à bénéficier de cette mesure d’assouplissement et rejoint les 79 autres départements français où les écoliers peuvent aller en classe sans porter leur masque.

Un taux d'incidence au dessus du seuil d'alerte

Or selon les dernières statistiques de santé France Publique, la Seine-et-Marne a franchi le seuil des 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Il s’élève à 51,8, ne permettant donc pas que les écoliers enlèvent leur masque pendant la classe toujours selon ce même protocole sanitaire de l'Education nationale.

Contacté, le sous-préfet de permanence de ce dimanche 17 octobre a précisé que "la décision juridique a été prise le 14 octobre en fonction des chiffres fournis par l’Agence Régionale de Santé (ARS)". Sollicitée l'ARS n'a pour l'instant pas donné suite à notre demande d'interview.

"Erreur de manipulation"

Le 18 mai dernier, la préfecture de Seine-et-Marne avait annoncé sur Twitter la fin de l'obligation de port du masque à l'extérieur, sauf exception. Mais quelques heures après la parution du tweet, elle était revenue sur cette décision. A "cause d'une erreur de manipulation", rapportait alors Le Parisien dans un article publié le jour même.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société