Cet article date de plus de 7 ans

Le procureur de Troyes (03) rectifie le bilan de l'accident du minibus de Nangis(77)

Il y a un peu de confusion autour du bilan de la collision de Courteranges (Aube) entre un poids-lourd et un minibus du centre sportif de Nangis (Seine-et-Marne). Le Procureur de Troyes indique ce mercredi 23 juillet que ce sont bien de 5 enfants et un adulte qui sont morts dans l'accident.
Une erreur d'état civil semble être la cause de la confusion qui règne dans le bilan de l'accident de mardi 22 juillet à Courteranges (Aube) entre un poids-lourd et un minibus du centre sportif de Nangis qui transportait 7 enfants et deux adultes.

Mardi 22 juillet, quelques heures après l'accident, on parlait de 6 morts dont 5 enfants et un ou une adulte. Plus tard dans la soirée, un nouveau bilan, communiqué par le procureur de la République de Troyes, Alex Perrin, faisait état de 4 enfants tués et deux adultes, l'un de 20 ans et l'autre, le chauffeur, de 29 ans également morts.

Ce mercredi 23 juillet, le procureur de la République de Troyes a diffusé un nouveau bilan, rectifié et définitif qui indique qu'il s'agit bien de 6 morts dont 5 enfants et 1 adulte. Le procureur précise « "On a rectifié une erreur de transmission de l'état-civil. Après vérification avec les services de la mairie de Nangis,
on avait le bon nom, mais pas la bonne date de naissance ».
C'est apparemment l'âge du jeune homme, un moment présenté comme ayant 20 ans qui a entraîné la confusion. Le garçon concerné était en réalité beaucoup plus jeune. Quant à l'adulte décédé, il s'agit bien du chauffeur du minibus, également animateur.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers trafic