• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Seine-et-Marne : deux personnes âgées braquées alors qu’elles buvaient un verre entre amis

Deux cambriolages similaires ont eu lieu fin avril à Pomponne, avec des victimes séquestrées chez elles et des vols de cartes bleues (illustration). / © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP
Deux cambriolages similaires ont eu lieu fin avril à Pomponne, avec des victimes séquestrées chez elles et des vols de cartes bleues (illustration). / © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP

Deux amis ont été menacés et séquestrés samedi par trois individus cagoulés et armés, à Pomponne. C’est la seconde affaire du type dans la commune, en moins d'une semaine.

Par France 3 Paris IDF

Les faits remontent à samedi dernier. Deux amis, qui buvaient un verre dans la maison de l’un d’entre eux à Pomponne (Seine-et-Marne), sont surpris par trois individus cagoulés.

Comme le raconte La Marne, les deux victimes – âgées respectivement de 78 ans et 73 ans – avaient laissé la porte-fenêtre du salon ouverte. Les agresseurs, armés de pistolets et de bombes lacrymogènes, menacent les deux amis et leur ordonnent de monter à l’étage.

Arrivées dans une chambre, les victimes sont contraintes de vider leurs poches, et se font voler en tout 600 euros. Les cambrioleurs subtilisent aussi les cartes bleues, en récupérant les codes.

Un cambriolage similaire une semaine plus tôt, dans la même commune

Le domicile est ensuite fouillé, alors que l’un des trois individus cagoulés quitte le groupe vers un distributeur bancaire pour retirer l’argent. En tout, l’agression se sera étalée sur une durée d’1 heure 30.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Meaux.

Ce n’est pas la première fois que les enquêteurs font face à ce genre d’affaire à Pomponne, ce mois-ci. Dimanche 21 avril, trois individus ont également séquestré deux individus dans un pavillon.

Ils avaient alors volé des bijoux et – de la même manière – une carte bleue avec le code. Les agresseurs avaient alors pris la fuite, sans faire de blessés.

Sur le même sujet

Jacques Chirac et les agriculteurs

Les + Lus