Seine-et-Marne - Un homme poignardé à mort retrouvé dans un appartement vide à Lizy-sur-Ourcq

Parti "chercher un sapin de Noël", l'homme âgé de 59 ans n'est jamais revenu. / © MAXPPP
Parti "chercher un sapin de Noël", l'homme âgé de 59 ans n'est jamais revenu. / © MAXPPP

Le corps d'un homme de 59 ans, tué à l'arme blanche, a été retrouvé dans un appartement vide de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne). Deux suspects ont été placés en garde à vue.

Par MT/AFP

La compagne de la victime avait signalé sa disparition le 12 décembre. Elle avait indiqué aux gendarmes qu'"il était parti chercher un sapin de Noël" et a précisé qu'"il n'y avait aucun élément d'inquiétude sur son état de santé mentale".

Son corps a été retrouvé dans un appartement vide à Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), mardi 24 décembre, a appris l'AFP auprès du parquet de Meaux confirmant une information du Parisien.
 

Voiture mise en vente le même jour

Ce père de famille qui travaille de nuit au service postal de l'aéroport de Roissy a quitté le 11 décembre son domicile de Longperrier (Seine-et-Marne) avec sa voiture, son téléphone et sa carte bleue.

L'enquête qui a été confiée à la Brigade de recherches de la gendarmerie de Meaux a démontré que sa voiture avait été mise en vente en ligne le jour même de sa disparition.

L'analyse du téléphone de la victime a montré qu'il entretenait des relations homosexuelles et utilisait des sites de rencontre. Le dernier bornage de l'appareil indiquait la commune de Lizy-sur-Ourcq, à une quinzaine de kilomètres de Meaux, a précisé le parquet.
 

Deux suspects en lien avec la victime arrêtés

Une enquête de voisinage a permis de signaler "un appartement inoccupé où venaient des personnes de manière épisodique", selon une source proche.

Le corps de la victime a été retrouvé mardi après-midi dans cet appartement. Il présentait plusieurs plaies à l'arme blanche, selon cette même source.

Deux hommes âgés de 27 et 59 ans ont été arrêtés mardi. Ces suspects étaient en contact avec la victime et également en lien avec la vente de la voiture, a indiqué le parquet de Meaux.
 

Sur le même sujet

Les + Lus