• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Seine-Saint-Denis – Des blessés et des coups de feu entendus lors du tournage d'un clip de Booba

Une vingtaine de personnes armées s'en sont pris à l'équipe de Booba alors qu'ils tournaient un clip dans un hangar désaffecté à Aulnay-sous-Bois. / © HUGO MARIE/EPA/Newscom/MaxPPP
Une vingtaine de personnes armées s'en sont pris à l'équipe de Booba alors qu'ils tournaient un clip dans un hangar désaffecté à Aulnay-sous-Bois. / © HUGO MARIE/EPA/Newscom/MaxPPP

Une vingtaine de personnes armées s'en sont pris à l'équipe de Booba alors qu'ils tournaient un clip dans un hangar désaffecté à Aulnay-sous-Bois, dans la nuit de mardi à mercredi. Un homme a été blessé par balle.

Par MT avec AFP

Ils tournaient un clip dans un entrepôt désaffecté pour le rappeur Booba lorsqu'une vingtaine de personnes armées s'en sont pris à eux, à Aulnay-sous-Bois, dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 août, selon des informations révélées par Europe 1.

Il est minuit quand des hommes ont ouvert le feu sur l'équipe de tournage et frappé plusieurs d'entre eux à coups de batte de baseball. Selon le même média, au moins trois personnes ont été blessées, dont une a été touchée par balle à la cuisse. Cette dernière serait âgée d'une trentaine d'année et a été hospitalisée. Son pronostic vital ne serait pas engagé selon France Bleu Paris.
Les deux autres blessés sont le réalisateur du clip et un technicien. Booba, lui, n'était plus sur les lieux au moment de l'agression.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny. Selon franceinfo, les enquêteurs n'ont pour l'instant "aucune idée du motif" de cette attaque.

Des images du clip qui était tourné avant l'agression de l'équipe dans la nuit de mardi à mercredi.

Un habitué des clash

Lundi soir, le "Duc de Boulogne", du nom de la ville où il a été élevé, s'était rendu dans une cité de Nanterre pour tourner des plans du clip de ce nouveau morceau, "Glaive", sorti il y a deux semaines, avec le réalisateur Chris Macari. Des images du tournage nocturne dans la cité Pablo Picasso ont été partagées sur les réseaux sociaux. On distingue notamment des pitbulls et un boxeur originaire de la ville, Bilel Jkitou.
Dans ce morceau, il s'en prend au rappeur belge Damso, avec qui il est en froid à l'instar d'autres rappeurs français.

Booba, qui vit à Miami, est un habitué des "clash" avec d'autres stars du rap. L'un de ses principaux rivaux est le rappeur Kaaris, originaire de Sevran, la ville voisine d'Aulnay-sous-Bois.

En août 2018, une violente rixe avait éclaté entre les deux hommes en plein aéroport d'Orly, sous les yeux des passagers ébahis. Les images avaient fait le tour des médias et des réseaux sociaux. Les deux stars avaient été condamnées à 18 mois de prison avec sursis et 500.000 euros d'amende pour cette bagarre.

La version de Booba diffusée sur Instagram :

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

40ème édition de la Journée des oubliés des vacances organisée par le Secours populaire

Les + Lus