Les anciennes carrières de Gagny sanctuarisées et transformées en espaces verts

Un parc naturel de 14 hectares verra le jour à Gagny en Seine-Saint-Denis sur les anciennes carrières de l'Ouest. Un important projet de logements devait voir le jour sur une partie du site.

Un parc naturel va sanctuariser une partie des anciennes carrières de l'Ouest à Gagny.
Un parc naturel va sanctuariser une partie des anciennes carrières de l'Ouest à Gagny. © MAXPPP

Les 1750 logements ne seront finalement pas édifiés sur les anciennes carrières de l'Ouest de Gagny, en Seine-Saint-Denis. La préfecture de Seine-Saint-Denis a enterré le projet ce jeudi 24 décembre.

A la place, un double projet porté par la municipalité qui va acquérir les terrains. Le premier prévoit la création d'un parc ouvert aux promeneurs sur la partie sud. La partie nord serait, elle, sanctuarisée avec pour but la préservation de la biodiversité.

Car ces carrières de gypse ne sont plus exploitées depuis la fin des années 1950. L'entreprise de BTP Marto qui en a la propriété les a utilisées pour y stocker des matériaux dans des quantités si importantes que l'Inspection générale des carrières avait alerté sur un risque d'effondrement.

Forte mobilisation populaire

Après de couteux travaux à la charge de l'État (l'entreprise n'ayant jamais exploité les carrières ne pouvait être tenue responsable), l'idée de les faire financer par des promoteurs s'était imposée.

Une forte mobilisation des habitants et d'associations écologiques a vu le jour jusqu'à remettre en cause le projet.

Aujourd’hui, nous avons assisté à la présentation du projet d’aménagement prévu par la Mairie de Gagny pour le site des...

Publiée par Collectif Carrières de l’Ouest sur Jeudi 24 décembre 2020

Désormais, la préfecture de Seine-Saint-Denis va apporter 2,3 millions d'euros via le plan de relance, explique France Bleu Paris qui précise que la ville de Gagny va elle acquérir les terrains pour 1,5 million d'euros.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement logement société