Après l’incendie meurtrier de l’Île-Saint-Denis, la piste criminelle privilégiée

Trois personnes sont mortes et plusieurs autres ont été blessées dans l'incendie d'un immeuble à l'Ile-Saint-Denis en Seine-Saint-Denis, le 19 août dernier. L'enquête s'oriente vers la piste criminelle avec l'ouverture d'une instruction confiée à deux juges.

L'information judiciaire a été ouverte contre X pour "dégradation ou détérioration par un moyen dangereux pour les personnes ayant entraîné la mort ou une incapacité de travail supérieure à huit jours", a précisé le parquet de Bobigny.

Le 19 août vers 09h30, le feu parti du 9e étage a ravagé jusqu'au 12e et dernier étage une tour de la cité Maurice-Thorez, située dans la commune de l'Ile-Saint-Denis.

Trois personnes ont perdu la vie. Une femme née en 1976 et son fils né en 2009, ainsi qu'une jeune femme, porteuse de handicap mental, née en 1997. Cette dernière est morte d'une chute en voulant passer d'un balcon à un autre situé à l'étage inférieur, aidée par des habitants, sans que les circonstances exactes (défenestration ou chute accidentelle) ne soient établies.

Au moment des faits, la préfecture de Seine-Saint-Denis avait fait état de 19 blessés hospitalisés. Quatre sapeurs-pompiers avaient en outre été légèrement blessés, sur les plus de 200 engagés pour cet incendie.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité