• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Bagnolet : Le marché de la misère

Entre les portes de Bagnolet et de Montreuil, des milliers de vendeurs à la sauvette s'installent tous les week-end. / © Colette Zagaroli
Entre les portes de Bagnolet et de Montreuil, des milliers de vendeurs à la sauvette s'installent tous les week-end. / © Colette Zagaroli

Entre la porte de Bagnolet et la porte de Montreuil, des milliers de vendeurs à la sauvette s'installent du vendredi au lundi dans le quartier des Coutures sur la commune de Bagnolet. Au grand dam des riverains et de la municipalité. Des renforts policiers sont attendus.

Par EH

Des smartphones, des cigarettes de contrebandes, de la nourriture... On trouve tout ou presque sur ce marché de la misère. Auparavant ces vendeurs étaient installés près des puces de Montreuil ou dans le XXe arrondissement de Paris, mais ils ont été chassés. La mise en place d'une ZSP, zone de sécurité prioritaire, dans le XXe arrondissement de Paris fin 2013 a entraîné un déplacement de ces vendeurs vers Bagnolet. Ils ont alors investi le quartier des Coutures. En quelques années, leur nombre n'a cessé de croître. Selon  la municipalité, ils sont plus de 3000 tous les week-end. Déchets ou marchandises laissés sur la voie publique, surpopulation et insécurité lié à des petits trafics, les riverains sont au bord de la crise de nerf. Les enfants n'ont plus de square pour jouer, les entreprises font appel à des navettes pour aller chercher leurs salariés. Après plusieurs mois de lutte, les riverains et la municipalité viennent enfin d'être entendus par le ministère de l'Intérieur. Des renforts policiers prendront place du samedi au lundi.

Un reportage de Laurence Barbry et Colette Zagaroli.
ventes à la sauvette Bagnolet


Sur le même sujet

Seine-Saint-Denis – L'une des premières maisons en béton au monde en danger

Les + Lus