Cette année le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil vient à vous

Face à la crise sanitaire, le salon n’a pas baissé les bras et a dû faire preuve d’ingéniosité. Cette année, du 2 au 7 décembre, la 36e édition ne se tient pas à Montreuil mais rayonne dans une multitude de lieux : librairies, bibliothèques, écoles, dans la rue et grande nouveauté, à la télé.
Le salon du livre et de la presse jeunesse se tient du 2 au 7 décembre
Le salon du livre et de la presse jeunesse se tient du 2 au 7 décembre © Belleville 2020 © Christophe Urbain © Akissi, dessin de Mathieu Sapin, scénario Marguerite Abouet, Gallimard Jeunesse, 2015
"On savait qu’il serait difficile de vivre le salon de la même manière que d’habitude. Il était hors de question de l'annuler. On a imaginé plusieurs scénarios avec le moins de "distanciel" possible. Différents évènements vont se cumuler aux autres", explique Sylvie Vassallo, directrice du SLPJ, le Salon du livre et de la presse jeunesse.
 

C’est presque un acte militant que de maintenir des propositions culturelles dans ce climat anxiogène et de repli sur soi.

Benjamin Lacombe, Illustrateur


Pas question pour Sylvie Vassallo ou pour les 200 auteurs ou illustrateurs invités comme chaque année de ne pas être au rendez-vous. "J’ai répondu présent, car je pense que le rôle du Salon pour œuvrer à la diffusion de la littérature de jeunesse et à sa diversité est devenu essentiel. Le livre est une fenêtre sur le monde, les enfants en ont plus que jamais besoin (et leurs parents aussi d’ailleurs). À vrai dire je ne savais pas encore comment, mais je savais que je voulais être là. C’est presque un acte militant que de maintenir des propositions culturelles dans ce climat anxiogène et de repli sur soi", témoigne auprès du SLPJ, l'illustrateur Benjamin Lacombe.

Une fois n'est pas coutume, pour sa 36e édition, ce n’est pas le public qui ira au salon mais c'est lui qui ira aux lecteurs. Librairies, bibliothèques, écoles, au total 500 structures culturelles ouvrent leurs portes et accueillent le salon du livre de jeunesse pour relayer les publications et faire rencontrer écrivains, illustrateurs et lecteurs. En Seine-Saint-Denis mais aussi dans toute la France.

Les livres eux aussi voyagent. Avec "Une histoire pour toi", 25 000 livres achetés aux libraires indépendantes de Seine-Saint-Denis seront distribués notamment aux élèves des classes de 5e et aux élèves en ULIS des 130 collèges publics du département. Une initiative commune du Salon du livre et de la presse jeunesse et du Conseil départemental.

La rue accueille également le salon. Ainsi 80 dessins sont à découvrir à Montreuil, place Aimé Césaire.

Une télé « fait maison »

Grande nouveauté : le petit écran se fait le porte-voix de la littérature jeunesse. En partenariat avec la chaîne ViàGrandParis, le Salon du livre et de la presse jeunesse inaugure sa propre chaîne de télévision. Du 2 au 7 décembre, elle diffusera 24/24, des JT, des émissions littéraires, des reportages, des dessins animés, des lectures de contes ou de poésie et donnera la parole aux auteurs et aux lecteurs invités en plateau.

"La plupart des émissions sont en condition de direct ou léger différé. Des écrivains, des illustrateurs, des lecteurs seront invités. Il y a également des reportages consacrés à des auteurs qui parlent de leur enfance, de leur rapport à la littérature, de leurs sources d’inspiration, de leur relation à la lecture. Dans la série 'Du bout des doigts' par exemple, les illustrateurs parlent des techniques de dessin et livrent leurs secrets de fabrication", détaille Sylvie Vassallo.
 

Le fait d’être diffusé sur la télé va aussi toucher un public plus large qui ne vient pas forcément au salon.



"On s'est rendu compte que la télévision un très bon mode d’accès à la littérature car il est très précis et très scénarisé. Le fait d’être diffusé sur la télé va aussi toucher un public plus large qui ne vient pas forcément au salon", précise-t-elle. Une initiative que la directrice du salon souhaiterait reconduire pour les prochaines éditions si le budget est là.

Rendez-vous le 2 décembre à 9 heures sur le canal 34 de la TNT et la mosaïque des chaînes locales canal 30 (Île-de-France) et partout en France et dans le monde, sur les box : SFR canal 468, BBox canal 405, Free canal 904, Orange canal 345.

La directrice du SLPJ, Sylvie Vassallo l’avoue, "la magie de la rencontre, de l’émotion qui passe par le contact humain ne sera pas là et va nous manquer mais on va essayer de reproduire cela autrement. C’est peut être un bien pour un mal car dans cette période quand on ne lâche pas prise, qu’on ne dit pas, on ne peut rien faire, il y a plein d’autres moyens pour toucher le public que l’on n’utilise pas forcément d’habitude".  

La programmation du Salon du livre et de la presse jeunesse est à retrouver sur le site du SLPJ



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture livres jeunesse littérature livres confinement : envie d'évasion société