Elections départementales 2015 : focus sur la Seine-Saint-Denis

© France3 Paris
© France3 Paris

Gros plan, ce jeudi 12 mars, dans le 19/20 de France 3 Paris Ile-de-France, sur le département de la Seine-Saint-Denis. Mathieu Caillaud analyse ici les enjeux du scrutin dans ce département historiquement à gauche mais dont les difficultés sociales et financières peuvent amener des surprises

Par Christian Meyze

Les enjeux en Seine-Saint-Denis

Longtemps bastion du Parti Communiste, la Seine-Saint-Denis était l'un des segments les plus larges de ce que l'on appelait alors "la ceinture rouge de Paris". Cette époque est désormais révolue depuis déja longtemps. Les unes après les autres ses villes, les uns après les autres ses cantons sont d'abord tombés dans l'escarcelle du Parti socialiste qui dirige aujourd'hui le département. Lors des derniers scrutins, celui des municipales de mars 2014 notamment, le département a même élu 20 maires de droite, soit la moitié de ses communes. Avec, là aussi, l'apparition de la tentation du vote Front National, de plus en plus présent, même si en Seine-Saint-Denis il n'est pas encore en position de force.

La Seine-Saint-Denis est l'un des départements les plus pauvres de France, très endetté et aux prises avec ses créanciers depuis plusieurs années même si l'ancien président du Conseil général (devenu Président de l'Assemblée Nationale) Claude Bartolone a très largement renégocié la dette. Le département est en permanence, depuis plus de quinze ans, en pleine transformation, en pleine mutation. Transformation économique et industrielle, transformation de son urbanisme. Ces mutations touchent aussi à l'évidence, sa population et ses choix électoraux.
Elections départementales en Seine-Saint-Denis


>>>La situation politique départementale actuelle en infographie en cliquant ici


Président du conseil général sortant Stéphane Troussel (PS)
Population 1 551 739 hab. (2012)
21 cantons et 42 conseillers départementaux pour 2015

>> Petit mode d'emploi en image sur ces élections départementales 2015 (ex-cantonales) : (cliquez pour agrandir)

© Ministère de l'Intérieur
© Ministère de l'Intérieur

 

Sur le même sujet

Les + Lus