Enthousiasme modéré dans la fan zone de Noisy-le-Grand, pour un match laborieux

Publié le Mis à jour le

Laborieux... mais c'est passé : les Bleus ont bien démarré leur Coupe du monde en s'imposant 2-1 face à l'Australie grâce à Paul Pogba, passeur puis buteur, samedi à Kazan. A la fan zone de Noisy-le-Grand néanmoins, on aurait apprécié plus de panache

Maillot bleu sur le dos, traits tricolores sur les joues : à Noisy-le-Grand, en Seine-Saint-Denis, seule "fan zone" de la région parisienne, comme sur un écran géant à Conflans-Sainte-Honorine, les supporters de l'équipe de France sont venus en petit nombre soutenir les joueurs pour leur premier match du Mondial-2018.

Le public est concentré, mais pas survolté. "C'est parce que ça joue pas bien", tranche en début de seconde période Virginie, 34 ans, maillot bleu et drapeau français crayonné sur les joues.

Quand soudain le silence est brisé par les cris de quelques fans après l'obtention d'un penalty, avant le but d'Antoine Griezmann à la 58e minute: "Allez les Bleus, allez les Bleus!".

Pour ce match, Didier Deschamps, plus pragmatique que conservateur pour une fois, avait privilégié la fougue à l'expérience. Pourtant, le problème est venu d'un surprenant manque de changement de rythme chez les attaquants français. Et, ça, à Noisy-le-Grand, les supporters l'ont très vite ressenti. L'ambiance, logiquement, était un peu "un ton en dessous" pour une coupe du monde. Reportageà Noisy, Yoan Dorion et Christian Mirabaud
durée de la vidéo: 01 min 39
Enthousiasme modéré dans la fan zone pour un match laborieux ©France 3 Paris