JO de Paris 2024 : 16 000 offres d'emploi. Un job dating organisé ce mardi à la Cité du Cinéma

Agents de sécurité, cuisiniers, chauffeurs de bus... Des emplois dans des domaines très différents sont à pourvoir pour les JO de Paris 2024. Plus de 16 000 offres seront proposées ce mardi lors d'un forum de recrutement à la Cité du cinéma à Saint-Denis.

Quelque 16.000 offres d'emploi seront ainsi proposées lors d'un forum mardi prochain à la Cité du cinéma à Saint-Denis dans beaucoup de métiers qui peinent à trouver preneurs. Cuisiniers, chauffeurs de bus, agents de sécurité et de nettoyage, les profils recherchés par Paris 2024 sont variés. De nombreuses entreprises comme Accor, la SNCF ou la RATP ont déjà signé des contrats avec les organisateurs.

Il s'agit d'un "défi sur la sécurité privée mais aussi sur la restauration", relève Cécile Martin du ministère du Travail, au cours d'un point presse du comité d'organisation (Cojo). La crise sanitaire, entre autres, a en effet mis à mal l'emploi dans ces secteurs. Les employeurs continuent de rencontrer des difficultés à recruter même quand ils augmentent le salaire ou adaptent les horaires.

Dans la restauration par exemple, le groupe Sodexo doit recruter 6.000 personnes pour assurer le service sur 14 sites dont le Village Olympique situé en Seine-Saint-Denis. La RATP doit elle aussi recruter, notamment des chauffeurs de bus.

"C'est une expérience riche et qui sera valorisée par de futurs recruteurs", promet le patron du Cojo, Tony Estanguet. "Tant mieux si la dynamique des JO permet à des secteurs en tension de trouver de la main-d’œuvre", ajoute-t-il. Pour le COJO, il s'agit "d'ouvrir les offres au public éloigné de l'emploi", estime Marie Barsacq, directrice héritage du comité.

8 000 agents de sécurité formés

Du côté de la sécurité privée, le COJO souhaite trouver entre 17.000 et 22.000 agents pour les besoins du seul comité. Plusieurs milliers d'autres seront aussi nécessaires pour sécuriser les fans zones. Selon Pôle emploi Ile-de-France, il y avait fin juillet "6.200 embauches dans le secteur et 8.000 entrées en formation dont 1.000 étudiants".

Le comité d'organisation a lui aussi besoin de bras. Les secteurs concernés vont de la technologie sur les sites de compétition, à la logistique du village olympique, en passant par les transports des accrédités.

Pour le COJO, les effectifs sont de 1.700 agents de sécurité actuellement. Ils vont passer à 2.000 d'ici la fin de l'année et à plus de 4.000 au moment des JO.

4.000 demandeurs d’emploi sont d'ores et déjà inscrits pour ce job dating géant ouvert à tous.

  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité