L'Europe accorde 200 millions d'euros à la Seine-Saint-Denis pour rénover ses collèges

© France3 Paris
© France3 Paris

Le département de la Seine-Saint-Denis annonce avoir signé un accord avec la Banque de développement du Conseil de l'Europe (CEB), qui lui a accordé un prêt de 200 millions d'euros pour les années 2014 à 2017.

Par Christian Meyze et AFP

Cet argent servira notamment à financer une partie du "plan ambition collège 2020", évalué à 610 millions d'euros, qui prévoit la rénovation de 80 collèges et la construction de 10 nouveaux collèges dans le département. L'argent devrait également être investi dans la construction de crèches.

"Cet accord-cadre fait du Département de la Seine-Saint-Denis la première collectivité française financée directement par les fonds de la CEB, sans passer par l'intermédiaire d'une banque privée", précise le département. Pour Stéphane Troussel, président du conseil départemental, la raison est simple: "Nous sommes le premier département à avoir eu l'audace de faire cette demande."

"Depuis plus de 30 ans, la Seine-Saint-Denis est le département le plus jeune de la petite couronne parisienne avec 29 % de moins de 20 ans", précise le département , qui souhaite faire de la jeunesse un axe prioritaire de sa politique. "Cette jeunesse est un atout pour l'avenir mais implique des efforts d'accompagnement plus coûteux d'autant que les compensations par l'Etat ne sont pas à la hauteur des dépenses engagées pour plusieurs compétences transférées obligatoires". La Seine-Saint-Denis se dit satisfaite de ce prêt "très avantageux grâce au faible niveau de marge bancaire appliqué et à l'absence de frais".

L'accord prévoit d'ores et déjà la possibilité d'un nouveau prêt, du même montant, après 2017.

Sur le même sujet

Notre-Dame de Paris : plus de la moitié des employés de la cathédrale vont être licenciés pour chômage technique

Les + Lus