A la cité des Grands ensembles de Tremblay-en-France, un contrôle routier dégénère : un policier sérieusement blessé à la tête

Un policier a été blessé à la tête jeudi par un verre à fond épais lancé depuis le haut d'un immeuble après un contrôle routier qui a dégénéré à Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis.

D'après les premiers éléments de l'enquête, jeudi vers 16h une équipe de la Bac (brigade anti-criminalité) de Villepinte interpelle un jeune qui fait du moto-cross sans casque et refuse d'obtempérer dans la cité des Grands ensembles, connu pour abriter un important trafic de stupéfiants.

Alors que les policiers sont en train de déplacer la moto en vue de son enlèvement par la fourrière, un "attroupement hostile d'une trentaine de jeunes se forme" et des policiers de la Bac départementale sont appelés en renfort, selon ces sources. C'est alors qu'une pluie de projectiles s'abat sur les fonctionnaires qui se trouvent u pied d'une barre. Un bol rate sa cible mais un verre à fond épais, "de type verre à whisky", atteint "en pleine tête" l'un des policiers, qui s'effondre. Inconscient, il est rapidement extrait pour être soigné sur le parking d'un supermarché voisin. Il est finalement sorti vendredi de l'hôpital et s'il n'aura a priori pas de séquelles de sa blessure - "une plaie béante de 8 cm à l'arrière du crâne" - il reste sous surveillance, selon Sébastien Bailly, porte-parole du syndicat Alliance.

Le motard a été placé en garde à vue et le projectile "transmis à la police scientifique pour des relevés d'empreinte", a précisé l'une des sources policières. La Sûreté territoriale a été chargée de l'enquête.

Fin novembre, la cour d'assises de Seine-et-Marne a condamné à des peines de 5 à 14 ans de prison trois hommes qui avaient grièvement blessé un CRS en 2011 en lui jetant un pavé depuis le toit d'un immeuble à Noisiel. Le projectile avait atteint en pleine tête la victime, qui était en train de procéder à un banal contrôle d'identité, et l'avait rendue infirme.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter