La pilule du lendemain gratuite pour toutes les femmes : "c'est une très bonne nouvelle" pour le Planning familial du 93

Publié le
Écrit par Emmanuèle Bailly .

L'accès à pilule du lendemain sera bientôt gratuit pour toutes les femmes quel que soit leur âge, en pharmacie et sans ordonnance, a annoncé mardi le ministre de la Santé François Braun. Le Planning familial du 93 se réjouit de cette décision et insiste sur la nécessité d'accompagner cette mesure par de la formation et l'information.

"La gratuité de la pilule d'urgence pour toutes les femmes, c'est une très bonne nouvelle", se réjouit Gaëlle, animatrice au Planning familial de Saint-Denis en Seine-Saint-Denis.

Jusqu'ici, la pilule du lendemain était disponible gratuitement et sans ordonnance uniquement pour les mineures, auprès des pharmacies, des infirmières scolaires ou dans les centres de dépistage ou de santé sexuelle, et pour les étudiantes majeures.

En pharmacie, la pilule du lendemain coûte entre 7 et 20 euros selon la marque. "Pour beaucoup de femmes majeures que nous recevons tous les jours dans notre centre, le prix de cette pilule était trop élevé". "Faute de moyens, beaucoup de femmes majeures n'y avaient pas accès", explique l'animatrice du centre de Saint-Denis.

Une formation et une information doit accompagner cette mesure

Très satisfaite par l'annonce de la gratuité pour toutes, l'animatrice du Planning insiste sur le volet information et formation qui doit accompagner cette mesure. "Il faut qu'au-delà de l'annonce du gouvernement une campagne d'information soit organisée pour expliquer aux femmes jeunes et moins jeunes que la pilule d'urgence n'est absolument pas dangereuse", poursuit-elle. La formation des professionnels, en particulier celle des pharmaciens ou des vendeurs en pharmacie, est primordiale, poursuit la jeune femme. "Il y a énormément de désinformation autour de la pilule d'urgence."

"Par exemple, il y a encore certains professionnels qui se permettent de dire que prendre la pilule d'urgence est dangereux, qu'il ne faut pas la prendre trop souvent et que ce n'est pas un moyen de contraception." (...)"Ce sont des informations qui sont fausses et qui peuvent avoir des résultats désastreux. Il faut savoir que dans notre centre, on reçoit régulièrement des femmes qui viennent faire des IVG parce qu'elles n'ont pas osé prendre la pilule d'urgence, car elles avaient entendu dire que c'était possiblement dangereux de la prendre plusieurs fois", témoigne-t-elle.

Pour le dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST), seul celui du VIH était jusqu'ici gratuit

Le dépistage des infections sexuellement transmissibles sera également gratuit et sans ordonnance jusqu'à 26 ans, a annoncé le ministre de la Santé. Ces deux mesures seront inscrites dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2023, qui sera présenté en conseil des ministres le 26 septembre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité