Le maire de Montfermeil appelle à la désobéissance civile

Xavier Lemoine, maire divers droites de Montfermeil en Seine-Saint-Denis, appelle depuis le mois de janvier à la désobéissance civile. Face aux restrictions liées à la crise, il plaide pour une réouverture de l’économie. 

Xavier Lemoine, maire de Montfermeil
Xavier Lemoine, maire de Montfermeil © MIGUEL MEDINA / AFP

L’édile de Montfermeil dénonce la gestion de la crise sanitaire par l’exécutif. Il affirme que les moyens mis en place par le gouvernement et les restrictions de liberté sont disproportionnés. "L’état infantilise les gens, la politique par rapport au port du masque prive la population de sa liberté", a-t-il confié à France 3 Paris Île-de-France. 

Il appelle la population à la désobéissance civile, une position qu’il veut relative tout de même. Celui qui est maire de sa commune depuis 18 ans maintenant affirme ne pas appeler à une désobéissance totale, mais demande à la population de s’assurer que ce qui est demandé par le gouvernement "soit bien corrélé à une nécessité sanitaire"

L’ancien membre de l’UMP juge que la façon dont la population française est traitée depuis un an à travers la politique sanitaire menée par l’exécutif  "n’est pas acceptable". Il estime enfin que la gestion des structures d’enseignement et de formation que sont les écoles et les universités s’apparente "à un massacre"

"Remettons notre culture et restaurons notre économie"

L’élu appelle également à un assouplissement des restrictions sanitaires en vigueur. "Il faut permettre aux gens de retrouver un lien social alors remettons la culture en marche et restaurons notre économie sinon, demain, le réveil va être douloureux", assène-t-il. 

Les propos du maire ont suscité la polémique au sein de l’opposition, mais contrastent surtout avec les dernières données chiffrées de l’Agence Régionale de Santé d'Île-De-France. Le dernier rapport de l’ARS daté du 14 avril révèle que la Seine-Saint-Denis reste le département souffrant du taux d’incidence le plus élevé de la région. Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre d’infections à la Covid-19 pour 100 000 personnes.                         

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société