Les parents d'élèves de Stains manifestent contre les violences des bandes de quartier

Une centaine de parents d'élèves ont manifesté dimanche 8 avril devant un lycée de Stains (Seine-Saint-Denis) pour dénoncer une série de violences survenues aux abords de l'établissement.

© France 3 Paris
Depuis le début de l'année, plusieurs "faits graves" ont eu lieu aux abords du lycée Maurice Utrillo, situé dans un quartier de Stains en pleine reconstruction.

Le 12 mars, un élève a été frappé à coups de marteau sur le parvis de l'établissement. Le 3 avril, un autre a été blessé et un surveillant, présent à la grille, ainsi que des élèves ont été menacés. Les violences "prennent de l'ampleur", racontent des parents d'élèves,  mais on a l'impression que pour tout le monde "ça devient banal".

En réponse, le rectorat de Créteil et la préfecture de Seine-Saint-Denis ont annoncé plusieurs mesures, dont des patrouilles de police renforcées, le maintien des équipes mobiles de sécurité du rectorat jusqu'au vacances d'avril et la pérennisation d'un poste de surveillant.

Mais ces réponses, ponctuelles, limitées dans le temps, sont jugées insuffisantes par les professeurs et les parents d'élèves, qui prévoient d'occuper à nouveau le lycée lundi.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société sécurité violence