Piscine d'Aubervilliers : le projet de solarium abandonné, les jardins ouvriers seront remis en état

Une décision de justice datée du 9 mars avait imposé l'arrêt immédiat des travaux pour sauvegarder la biodiversité du lieu. Seule la piscine sera construite d'ici à 2024. Les jardins seront réhabilités.

Les militants écologistes ont de quoi se réjouir. Ils ont réussi à faire reculer la mairie d'Aubervilliers et la communauté de communes Plaine commune (qui regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis et dirigée par le maire PS de Saint-Denis, Mathieu Hanotin).

"Nous prenons acte de la décision de justice", indiquent ces deux communes dans un communiqué commun. Et d'ajouter qu'elles ne conserveront de ce vaste projet "que ce 'qui est en lien nécessaire avec les bassins olympiques'".

Autrement dit, le projet de solarium a été abandonné car il se trouvait sur une surface d'environ 4 000 m² déjà détruite en vue de la construction des annexes de la piscine censée servir de bassin d'entraînement pour les Jeux et faciliter ensuite l'apprentissage de la natation dans cette ville populaire en manque d'infrastructures.

 

Projet à 33 millions d'euros

La cour administrative d'appel de Paris avait ordonné l'interruption immédiate des travaux démarrés fin 2021, mercredi 9 mars, estimant qu'ils pourraient causer "des conséquences difficilement réversibles" pour ce "noyau primaire de biodiversité", parlant de ces jardins centenaires.

Elle a demandé aux pouvoirs publics de revoir le plan local d'urbanisme sur lequel repose ce projet à 33 millions d'euros.

"Stop au bétonnage des terres fertiles agricoles, on ne peut plus tergiverser", a martelé Dolorès Mijatovic, membre du collectif des jardins ouvriers des Vertus.

Dans un département populaire et carencé en verdure, les défenseurs des jardins demandent que les parcelles soient restituées et sanctuarisées.

Le collectif des Jardins à défendre d'Aubervilliers promet de rester vigilant car d'autres annexes pourraient être maintenues. Les deux communes ont indiqué que cela "fera l'objet d'une communication ultérieure".

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité