Autoroute A3 : le rappeur Fianso au tribunal lundi pour entrave à la circulation

Le rappeur Fianso, en mai 2017. / © AFP/Joël Saget
Le rappeur Fianso, en mai 2017. / © AFP/Joël Saget

Sofiane Zermani, 31 ans, alias Fianso, comparaît lundi pour un clip tourné sur l'autoroute A3. Avec des figurants et des éléments de décor, le rappeur s'était installé sur l'autoroute, et les images avaient été immédiatement mises en ligne sur YouTube, au grand dam de la police.

Par Virginie Delahautemaison

Les images du rappeur sur l'A3 n'ont pas été du goût de la police. Débarquant de grosses voitures aux fausses plaques d'immatriculation, le chanteur et des figurants s'étaient carrément installés, avec table et tasses, pour tourner un clip, en plein milieu de l'autoroute, le 6 avril dernier.

Lorsque la police arrive sur les lieux, il n'y a plus personne, mais les images diffusées sur YouTube sont vues par des milliers d'internautes. Le rappeur avait alors été placé en garde à vue et fait l'objet d'un contrôle judiciaire pour entrave à la circulation et usage de fausses plaques d'immatriculation. Le 24 avril, il réitère, à hauteur d'Aulnay-sous-Bois. Mais son avocat avait alors réussi à lui éviter un procès, pour vice de procédure.

Un succès auprès des internautes

Les scènes  tournées sur l'A3 se retrouvent dans le clip Toka de l'album "Bandit Saleté", qui se serait déjà vendu à 100 000 exemplaires. Le rappeur est convoqué au tribunal correctionnel de Bobigny demain lundi.




Sur le même sujet

toute l'actu musique

Enquête sur le meurtre de Mireille Knoll

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés