• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Seine-Saint-Denis: manifestation contre le tramway T4

 Le tramway T4, qui circule entre Bondy et Aulnay, doit desservir Clichy-Montfermeil à l’horizon 2019 / © France3 Paris
Le tramway T4, qui circule entre Bondy et Aulnay, doit desservir Clichy-Montfermeil à l’horizon 2019 / © France3 Paris

Près de 300 personnes ont manifesté samedi à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) contre la future branche du tramway T4, censée désenclaver les communes voisines de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, symboles des banlieues déshéritées du 93, à l'horizon 2019.

Par Emmanuèle Bailly

Le projet d'extension du T4, afin de desservir les grands ensembles de Clichy-Montfermeil, est envisagé par le STIF dès 2003, et figure dans le projet de Schéma directeur de la région Île-de-France approuvé en 2008.

Cela permettrait notamment aux habitants de Clichy-sous-Bois, de Montfermeil et des communes à proximité, de rejoindre Bondy (RER E) ou Aulnay-sous-Bois (RER B), beaucoup plus rapidement qu'aujourd'hui avec le bus. Il serait également un nouveau moyen d'accès à d'importants pôles d'emploi, comme celui de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Ce prolongement suscite une opposition de certaines villes traversées (Livry-Gargan et Les Pavillons-sous-Bois)


Ce samedi, les manifestants, réunis à l'appel de la mairie de Livry-Gargan, commune plus aisée que ses deux voisines et hostile depuis l'origine à ce projet, se sont réunis derrière des banderoles sur lesquelles on pouvait lire: "Non au tracé du T4" ou "Faisons entendre notre voix".

"Nous ne sommes pas contre le désenclavement de Clichy-Montfermeil, mais cela ne doit pas se faire au détriment de Livry-Gargan, tant au niveau du tracé que du financement", a dit le maire UMP de la ville, Pierre-Yves Martin. "Le tramway va créer de nombreuses perturbations. Et puis ça va nous coûter 3 millions d'euros en travaux de réseau, c'est trop pour les finances de la ville", a ajouté l'élu. Celui-ci refuse depuis plusieurs semaines de signer les arrêtés autorisant les premiers travaux, qui auraient dû débuter fin mars. 

Le tramway T4, dont la construction avait été promise en 2006 par Jacques Chirac, et qui devrait déjà fonctionner si le calendrier initial avait été respecté, est considéré comme crucial pour le développement de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, d'où étaient parties les émeutes de 2005.

Le maire de Clichy-sous-Bois Olivier Klein (PS), joint par l'AFP a dit "ne pas bien comprendre le sens" de la manifestation organisée à Livry-Gargan. "Le tracé a fait l'objet d'une déclaration d'utilité publique, donc le débat est clos", a-t-il souligné. Pour M. Klein, "il faut prendre en compte les nuisances engendrées par le projet, notamment pour les commerçants, ce qui est fait". Mais "si la peur est celle d'un lien physique entre Livry-Gargan et Clichy-Montfermeil, alors c'est irraisonnable et ça ne repose sur rien", poursuit l'élu.

A lire aussi

Sur le même sujet

Travaux sur le RER B : la SNCF promet "une qualité de transport qui sera nettement améliorée"

Les + Lus