Seine-Saint-Denis : trois camps de Roms du 93 contrôlés par la brigade de protection des mineurs

Publié le Mis à jour le

Une opération de police était en cours mardi matin dans trois camps de Roms de Seine-Saint-Denis à la suite de suspicions de mauvais traitements sur des enfants.

Cette opération, menée par la brigade de protection des mineurs, a lieu dans trois camps distincts à Aubervilliers, Stains et Saint-Denis. Elle est menée dans le cadre d'une ou  plusieurs enquêtes sur des suspicions de "mauvais traitements comme l'obligation de mendier", a précisé cette source. Les enfants étaient en effet battu s'ils ne ramenaient pas assez. 

Au même moment, des interpellations ont lieu en Roumanie, où vivent les chefs du réseau, sous le coup d'un mandat d'arrêt international. 

Bientôt plus d'infos sur notre site.