Seine-Saint-Denis:les parents en appellent à l'ONU

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Face au manque de médecins scolaires, la FCPE, association de parents d'élèves, lance un appel à l'ONU.

Par Audrey Natalizi

video title

video title

Médecine scolaire :la FCPE 93 en appelle à l'ONU

La FCPE de Seine Saint Denis copie le maire de Sevran. La principale association de parents d'élèves en appelle elle aussi à l'ONU.Pas pour lutter contre les trafiquants de drogue mais pour obtenir des médecins scolaires. La situation sanitaire serait catastrophique dans les écoles du département

Obtenir une aide humanitaire pour la Seine-Saint-Denis : c'est le but de la FCPE, principale association de parents d'élèves.  Pour cela, la fédération a lancé un appel à l'ONU.

Une formule choc pour attirer l'attention sur le manque de médecins scolaires dans le département.  Sur les 49 postes existants seulement 30 sont pourvus.

Une intervention de l'ONU : la demande peut paraitre surprenante. Au delà d'un coup médiatique - reprenant la technique utilisée par le maire de Sevran, Stéphane Gatignon, qui avait demandé, il y a trois mois, l'intervention de casques bleus pour rétablir la sécurité dans le département - il s'agit pour les parents d'élèves de l'association FCPE de tirer la sonnette d'alarme.

Voir ci-contre le reportage d'Alexandra Marie et Mathieu Caillaud.

Dans le département, on compte un médecin pour 9600 élèves et une infirmière pour 1300 élèves.

Un  manque de médecins scolaires qui est global en France et pas seulement limité à la Seine-Saint-Denis mais, dans un département où la population fait peu appel aux médecins de ville, cette carence est encore plus problématique.

Il y a un an, le député Gérard Gaudron a rédigé un rapport sur la médecine scolaire, une spécialité qui attire peu les étudiants en médecine car les salaires sont relativement faibles (1800 euros en moyenne).

Sur le même sujet

Les + Lus