Un délégué syndical tente de s'immoler devant le site H&M du Bourget en Seine-Saint-Denis

Un délégué syndical du site H&M du Bourget a tenté de mettre fin à ses jours ce mardi matin en voulant s’immoler par le feu après une réunion au sujet de la fermeture du lieu. Ses jours ne sont pas en danger.

Un délégué syndical de 38 ans a tenté de se suicider en s’immolant par le feu devant le site H&M Logistics GBC du Bourguet ce mardi 26 octobre. 

"On était en réunion à laquelle il assistait. Au bout de 45 min, nous avons entendu un grand boom, c'était une pierre lancée sur la vitre de la salle de la réunion. Je me suis aperçue que mon collègue état parti. On l'a ensuite vu qui s'aspergeait d'essence. Des collègues ont eu la présence d'esprit de le plaquer au sol, il avait un briquet à la main. On a évité de justesse un drame", explique Gemina Mehiaoui, déléguée syndicale CGT.

L'homme, lui aussi délégué syndical, est âgé de 38 ans et est père de deux jeunes enfants. Il a été transporté aux urgences d'Avicenne à Bobigny. En milieu d'après-midi, il a pu en sortir, ses jours n'étant pas en danger.

153 emplois menacés par la fermeture du site

Ce geste intervient dans un contexte de grève généralisée sur ce lieu du géant de l’habillement qui réceptionne la marchandise fabriquée dans les différents sites étrangers du groupe. 

"Il était manifestement à bout. Cela fait trois semaines que nous sommes en grève. On travaille dans des conditions dégradées. On ne nous laisse même pas l'accès à nos locaux sociaux. Rien n'est mis en œuvre pour que les négociations se passent bien", poursuit Gemina Mehiaoui.

La direction a annoncé au printemps dernier la fermeture prochaine du site du Bourguet. 153 emplois sont menacés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers économie social