Un homme tué par balles à Sevran en Seine-Saint-Denis

Publié le Mis à jour le
Écrit par AN avec AFP

Un jeune homme, connu pour trafic de drogue, est mort dimanche 13 janvier dans la soirée, dans la cité des Beaudottes, après avoir reçu deux balles dans le corps. Ses agresseurs ont pris la fuite.

"Un individu a été abattu par plusieurs agresseurs qui ont tiré plusieurs coups de feu" vers 22H30 près de la sortie d'un parking à Sevran, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier. "Une dizaine de douilles" ont été retrouvées.

L'homme, d'une vingtaine d'années, de source policière, a été touché à la cuisse et au visage et est mort trois quarts d'heure plus tard de ses blessures. Il était connu des services de police, notamment pour trafic de drogue. Juste après les coups de feu, "des individus sont partis précipitamment avec une voiture", a ajouté la source proche du dossier. Ils sont recherchés. 

Les faits se sont déroulés dans la cité des Beaudottes, gangrenée par le trafic de stupéfiants. Le préfet de la Seine-Saint-Denis Christian Lambert s'est rendu sur place et le Service départemental de police judiciaire (SDPJ) est saisi.

Ce n'est pas la première fois que des faits similaires se déroulent à Sevran. Selon le maire  Stéphane Gatignon (EELV) une dizaine de personnes y sont décédées dans des affaires liées au trafic de drogue entre 2009 et 2011. L'élu est allé jusqu'à demander en juin 2011 le déploiement de Casques bleus dans sa ville. Cet appel très médiatisé intervenait après des affrontements rapprochés à l'arme à feu qui avaient fait un blessé notamment près d'une école primaire. La mairie avait alors privé les écoliers de récréation pendant plusieurs jours, de peur qu'ils ne soient touchés par une balle perdue.