Villepinte : une femme meurt après un mois de coma suite à un étranglement, son conjoint en fuite

Selon le ministère de l'Intérieur, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon en 2018 (illustration). / © /MAXPPP
Selon le ministère de l'Intérieur, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon en 2018 (illustration). / © /MAXPPP

Une habitante de Villepinte, en Seine-Saint-Denis, est décédée début octobre des suites d'un étranglement. La femme, dont le conjoint est toujours en fuite, avait passé près d'un mois dans le coma.
 

Par France 3 PIDF / AFP

Son coma aura duré près d’un mois. Une femme de 30 ans est morte le 8 octobre en Seine-Saint-Denis des suites d'un étranglement, d’après une source proche de l'enquête.

La victime, née en Inde et âgée de 30 ans, avait été retrouvée inconsciente chez elle à Villepinte, le 10 septembre dernier. Elle présentait entre autres des marques de strangulation et avait ensuite été hospitalisée dans le coma.

Au moins 116 féminicides depuis le début de l’année

Alors qu’une information judiciaire a été ouverte le 30 septembre, le conjoint de la victime est toujours recherché. Le suspect, également né en Inde, est âgé de 37 ans. Le couple, en situation régulière et sans enfant, n'était connu ni la justice, ni des services de police.

Le décès de la femme porte à au moins 116 le nombre de féminicides depuis le début de l'année, d’après un décompte de l'AFP. L’année dernière, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint ou leur ex-compagnon, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.
 

Sur le même sujet

Les + Lus