Cet article date de plus de 6 ans

Situation tendue ce matin entre taxis, chauffeurs UberPop et forces de l'ordre

Depuis ce  jeudi matin 25 juin, la situation est tendue sur les routes d'Ile-de-France, certains actes montrant que la situation peut vite dégénérer.
Un chauffeur de VTC qui s'est fait crever les pneus et sortir de son van, que des grévistes ont ensuite tenté de renverser avant l'intervention des CRS.

Vers 9h30, des dizaines de grévistes à pied ont ré-essayé d'entraver le périphérique mais ont rapidement été délogés. Ils avaient bloqué le boulevard parisien une première fois, plus tôt dans la matinée, dans le secteur la porte Maillot. Là aussi, bien sûr, CRS sont intervenus peu après 7 heures pour dégager le périphérique bloqué, dans une odeur âcre de fumée, avec claquement de pétards et fracas de poubelles renversées.

L'accès à la gare du Nord était bloqué par des dizaines de voitures et l'ambiance était tendue à Orly où de nombreux taxis faisaient la chasse aux chauffeurs clandestins, sous le regard attentif des forces de l'ordre. A l'aéroport de Roissy, les accès à trois terminaux (2E, 2F et 2D) étaient bloqués et la circulation perturbée, comme dans plusieurs quartiers de Paris.

Tout au long de la matinée, on a pu sentir une ambiance très tendue, un climat qui ne demande qu'à s'enflamer 




 


>> Le trafic en temps réel

Sytadin - trafic temps réel

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
taxi économie transports grève social