• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La SNCF va tester l'installation de crèches dans ses gares en banlieue parisienne

Des crèches vont être installées dans des gares de banlieue parisienne. (Photo d'illustration) / © PHOTOPQR/LE PARISIEN
Des crèches vont être installées dans des gares de banlieue parisienne. (Photo d'illustration) / © PHOTOPQR/LE PARISIEN

Les gares de Dammartin – Juilly – Saint-Mard (Ligne K) en Seine-et-Marne et celle de Villiers – Neauphle – Pontchartrain (Ligne N) dans les Yvelines vont être dotées de crèches en septembre 2019. L'expérience pourrait être étendue à une vingtaine d'autres gares.

Par MT

Bientôt, les usagers de plusieurs gares de banlieue parisienne pourront peut-être déposer leurs bébés dans des crèches. La SNCF réfléchit en effet à équiper ses gares de tels équipement. Mais pour l'instant, ce sont deux crèches pilotes de dix berceaux qui seront installés en septembre 2019, rapporte le JDD (abonnés).

Les deux gares choisies pour ce test sont Dammartin – Juilly – Saint-Mard (Ligne K) en Seine-et-Marne et Villiers – Neauphle – Pontchartrain (Ligne N) dans les Yvelines.
 

Concentrer des services dans les gares

L'idée pour l'entreprise publique est de raccourcir les temps de trajets de ses usagers et de concentrer des services dans les gares. "Le but est de faire de la gare, lieu de convergence des flux, un lieu de convergence des usages", explique ainsi Grégoire de Lasteyrie, membre du conseil d'administration d'Île-de-France Mobilités et maire (LR) de Palaiseau (Essonne) et cité par le JDD.

Le coût de ces deux installations est de 1 million d'euros, financé pour moitié par IDF Mobilités et pour l'autre moitié, par la SNCF. C'est "Crèche-Attitude" (Sodexo) qui sera chargée de gérer ces crèches.

La SNCF pourrait ensuite étendre le dispositif à une vingtaine d'autres gares entre 2020 et 2023.
 

Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus