Suppression des départements de la petite couronne : vive réaction des élus

Les trois départements susceptibles d'être supprimés sont le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Les trois départements susceptibles d'être supprimés sont le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Un "document de travail" dévoilé par le journal Le Monde expose les pistes de réforme du Grand Paris étudiées par le gouvernement. Le projet privilégié passerait par la suppression de trois départements et le maintien des limites du Grand Paris. 

Par France 3 Paris Île-de-France / ML avec AFP

Ils rejettent un "scénario ubuesque". Les présidents des départements d'Île-de-France ont protesté samedi contre les pistes de développement du Grand Paris dévoilées par le journal Le Monde. Le quotidien a publié le même jour un "document de travail élaboré par Michel Cadot, préfet de l'Ile-de-France" qui expose "plusieurs scénarios" de la réforme institutionnelle préparée par le gouvernement.


Le projet privilégié supprimerait les départements de la petite couronne (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Hauts-de-Seine) et plaide pour un maintien des limites actuelles de la métropole du Grand Paris. Dans un communiqué commun, l'ensemble des présidents de départements franciliens (à l'exception de Paris) soutiennent qu'"ils s'opposeraient à sa mise en œuvre par tous les moyens politiques et juridiques s’il était finalement retenu". 

Une "grande métropole" privilégiée


Actuellement, le Grand Paris rassemble Paris, les 123 communes de la petite couronne et sept communes de la grande couronne parisienne. Les présidents de département soulignent que maintenir ces frontières, "c'est exclure les habitants de deuxième couronne, les reléguer au rang de citoyens de seconde zone alors même qu’ils contribuent par leurs impôts au financement du Grand Paris". Ils plaident au contraire "pour une métropole englobant toute l’Île-de-France".


Les élus estiment également que la suppression des départements concernés et le transfert de leurs compétences aux intercommunalités "conduirait immanquablement à la dégradation du service public et fait fi de l‘inquiétude des agents territoriaux". Le projet du Grand Paris a été imaginé par Nicolas Sarkozy il y a 10 ans. L'objectif est de faire de la capitale une "ville monde", à l'image de Londres ou New York, afin d'accroître son attractivité à l'international. 

Sur le même sujet

Villeneuve-Saint-Georges : drame suite à l'intervention des pompiers.

Les + Lus