La tour Eiffel éteinte dès minuit en hommage aux victimes des explosions à Beyrouth

Le monument sera symboliquement éteint ce mercredi soir à minuit, a annoncé Anne Hidalgo. Suite à la catastrophe au Liban, la Ville de Paris ainsi que la Région vont  par ailleurs débloquer des aides exceptionnelles.

La tour Eiffel, éteinte (illustration).
La tour Eiffel, éteinte (illustration). © WOSTOK PRESS/MAXPPP
Un hommage symbolique : suite aux violentes déflagrations survenues mardi après-midi à Beyrouth, au Liban, la Ville de Paris a annoncé que la Tour Eiffel serait éteinte ce mercredi soir, à minuit. Exprimant ses condoléances et ses "pensées pour les victimes, les blessés et leurs proches", "au nom de Paris et de l'ensemble des Parisiens", la maire PS Anne Hidalgo a en effet expliqué s’être entretenue ce matin avec le gouverneur de Beyrouth Marwan Abboud, et Rami Adwan, ambassadeur du Liban. Au-delà du symbole, l’édile a annoncé une aide d’urgence exceptionnelle de 100 000 euros, "en solidarité avec Beyrouth et le Liban".

Du côté de la Région Île-de-France, la présidente Valérie Pécresse (Libres) s’est engagée à verser 300 000 euros d’aide à La Croix-Rouge libanaise "pour reconstruire deux banques du sang détruites".

L'envoi d'une assistance humanitaire par la France

La Région a également annoncé la création d’un collectif, "Élus engagés pour la reconstruction de Beyrouth" avec l’ONG humanitaire ACTED, animé par le vice-président du conseil municipal, Patrick Karam. Selon le dernier bilan de la Croix-Rouge libanaise, plus de 100 personnes ont été tuées et plus de 4000 autres personnes ont été blessées par les explosions, survenues mardi en fin d’après-midi. Les déflagrations ont dévasté une partie de la ville, provoquant des centaines de milliers de sans-abris et l’équivalent de 2,5 milliards d'euros de dégâts. Une catastrophe qui trouve son origine dans l’explosion de 2750 tonnes de nitrate d'ammonium, d’après le Premier ministre libanais Hassan Diab.

Au niveau national, la France a annoncé l’envoi d'assistance humanitaire, avec entre autres un détachement de la sécurité civile et plusieurs tonnes de matériel sanitaire. Le président de la République Emmanuel Macron se rendra, lui, jeudi au Liban.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société politique