Un pic de pollution aux particules fines annoncé à Paris et en Île-de-France

Publié le Mis à jour le

Ce mardi, la qualité de l’air passe au rouge dans la petite couronne et dans tout le nord de l’Île-de-France. La préfecture de Paris met en place des mesures de vigilance.

Peu de vent, des températures qui baissent… C'est le cocktail habituel qui, associé aux principales sources de pollution, chauffage et trafic routier, entraîne une forte augmentation de la pollution.

Airparif, l'association de surveillance de la qualité de l’air, annonce que les quantités de particules fines dans l'air dépasseront le seuil de 50µg/m3. Ce seuil dépassé, la préfecture de Paris met en place des mesures de vigilance.

Les automobilistes devront réduire leur vitesse de 20 km/h 

La préfecture de police de Paris recommande de limiter au maximum les déplacements en voiture et de privilégier le télétravail ou le covoiturage.

Elle demande à ceux qui prennent le volant de réduire leur vitesse de 20 km/h sur les routes limitées à 80km/h et plus. Les poids lourds en transit de plus de 3.5t devront contourner Paris par la francilienne. 

Il est également recommandé d'éviter l'utilisation du bois en chauffage individuel d'agrément ou d'appoint, qui contribue très fortement à l’émission de PM10 et de maîtriser la température dans les bâtiments en limitant l’utilisation du chauffage.