Vaccination anti covid-19 : le mode d’emploi

Dès le lundi 18 janvier, les personnes de plus de 75 ans, hors Ehpad, mais aussi celles présentant des pathologies à haut risque pourront se faire vacciner. La vaccination "grand public" commence.

Une dose du vaccin de Pfizer / BioNTech, dans un Ehpad de Bobigny (Seine-Saint-Denis) le 30 décembre 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Une dose du vaccin de Pfizer / BioNTech, dans un Ehpad de Bobigny (Seine-Saint-Denis) le 30 décembre 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Sur les plus de 300 000 personnes déjà vaccinées contre la covid-19 en France, l’Île-de-France est, pour l’instant, le leader régional des vaccinations avec plus de 61 000 doses administrées depuis le 27 décembre 2020.

Jusqu’ici, les personnes âgées résidant dans des établissements d’hébergement (Ehpad, USLD…), les personnels qui y travaillent, et les professionnels de santé de plus de 50 ans étaient prioritaires dans le processus de vaccination du gouvernement.

Dès le lundi 18 janvier, il sera possible pour les personnes de plus de 75 ans, hors Ehpad, mais aussi les personnes présentant des pathologies à haut risque (atteintes de cancer, de transplantation, de trisomie…) de recevoir leur première injection. La phase de vaccination "grand public" commence.

Si vous êtes dans ce cas de figure, vous pouvez déjà, depuis jeudi, prendre rendez-vous, pour vous faire vacciner dans les prochains jours. On vous explique la marche à suivre.

 

Comment prendre rendez-vous ?

Pour prendre rendez-vous, deux voies s’offrent à vous : le téléphone et internet.

Si vous souhaitez procéder par téléphone, vous pouvez appeler le numéro national suivant : 0800 00 09 110. La personne au bout du fil vous orientera vers les différents centres de vaccination au plus près de chez vous. Vous pourrez aussi contacter votre centre local de vaccination par téléphone directement.

Si vous optez pour la voie numérique, sur internet, vous pouvez vous inscrire sur le site Sante.fr (actif depuis ce vendredi) ou via des sites de télémédecine tels MaiiaKelDoc ou encore Doctolib’"Vous êtes un patient, vous allez sur doctolib’, vous allez sur le site internet de l'établissement de santé, sur sante.fr et vous allez pouvoir prendre un rendez-vous en ligne si vous êtes éligible afin d'avoir un rendez-vous de vaccination et vous vous rendrez directement au centre pour vous faire vacciner le jour du rendez-vous", nous précise Stanislas Niox-Château, Cofondateur et président de Doctolib’.

 

Des courriers et des SMS envoyés

"Un courrier sera progressivement envoyé par l'Assurance-Maladie à chaque personne âgée, comme un bon pour la vaccination antigrippale, cela permettra aux gens de s'inscrire", détaillait mardi Alain Fischer, coordonnateur de la stratégie vaccinale du gouvernement.

A noter que vous pouvez choisir qui vous voulez faire vacciner. Autrement dit : vous pouvez prendre rendez-vous pour vous-même ou l’un de vos proches si celui-ci n’a pas d’accès à internet ou ne sait pas comment s’y prendre. Vous pouvez prendre rendez-vous pour les deux injections.

Dans ce cas, une fois les deux rendez-vous confirmés, le patient recevra un sms et un mail de rappel.

 

Où se faire vacciner ?

Une centaine de centres vaccination répartis à travers toute l’Île-de-France vont être mis à disposition des éligibles. Certains seront ouverts dans les mairies des arrondissements parisiens. Ils sont tous renseignés sur le site sante.fr. Vous trouverez leur adresse ainsi que leurs coordonnées.

 

CARTE. Où se faire vacciner contre la Covid-19 à Paris

Dans un second temps, quand des vaccins moins sensibles à la chaîne du froid seront disponibles, la vaccination en cabinet par son médecin traitant sera "possible", a indiqué Dominique Le Guludec, présidente de la Haute Autorité de santé, mardi chez nos confrères de Franceinfo.

Actuellement, les vaccins se doivent d’être conservés -80°C pour conserver leur efficacité. Si la chaîne du froid est brisée, les vaccins deviennent inutilisables.

 

Comment se passe une vaccination ?

La vaccination n'est pas qu'une simple injection dans le corps. C'est aussi toute une procédure. Lorsqu'une personne va au rendez-vous pour se faire vacciner, "elle est accueillie par un professionnel de santé pour remplir un questionnaire. Elle est ensuite réorientée vers un médecin sur place. Un échange pourra avoir lieu avant la vaccination afin de répondre aux éventuelles questions", nous précise l’ARS Île-de-France. Ce questionnaire "visera juste à vérifier que vous pouvez être vacciné normalement et dans de bonnes conditions", avait expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran la semaine dernière.

Avant de se faire vacciner, il est en effet nécessaire de s'assurer de ne pas présenter de signes d'un épisode infectieux, de ne pas être cas contact depuis moins de 7 jours, de ne pas avoir reçu d'autre vaccin dans les 14 derniers jours, et de ne pas avoir d'antécédents allergiques sévères.

Une fois que tout est prêt, la vaccination se fait par un professionnel de santé. "Vous pouvez venir avec une prescription médicale, mais cela n’est pas obligatoire. Vous êtes ensuite pris en charge par l’infirmière, vous êtes vaccinés, puis on vous propose de vous mettre dans un coin ‘repos’ où pendant 15 minutes, on vous garde sur place pour voir si vous faites des réactions", résume Dany Boyer, conseillère départementale déléguée à la protection maternelle infantile et à la santé.


Peut-on se faire vacciner si on a déjà eu la covid ?

La réponse est oui. "Il n’est pas nécessaire, à ce stade, de vacciner systématiquement les personnes ayant déjà été infectées par la Covid-19", explique l’assurance maladie sur son site internet. Elle précise cependant que des personnes peuvent être vaccinées "si elles le souhaitent, après échange avec le médecin". Dans ce cas, il faut "respecter un délai minimal de 3 mois après le début des symptômes avant de procéder à la vaccination et ne pas vacciner s’il y a des symptômes persistants".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins