Municipales 2020 : Ce qu'il faut retenir du débat à Argenteuil

France 3 Régions en partenariat avec France Bleu, lance des débats dans la région pour mieux comprendre les enjeux de cette campagne municipale. / © France 3
France 3 Régions en partenariat avec France Bleu, lance des débats dans la région pour mieux comprendre les enjeux de cette campagne municipale. / © France 3

REPLAY. À l'occasion des municipales 2020, France 3 Paris Ile-de-France et France Bleu Paris ont proposé deux nouveaux débats ce mercredi 4 mars dont un à Argenteuil (Val-d'Oise).

Par Rédaction France 3 Paris Ile-de-France

À 6 km à vol d'oiseau de Paris, Argenteuil est la 4e commune la plus peuplée de la région avec 110.000 habitants recensés en 2016. Et les élections municipales y risquent d'être (encore) très serrées. Le maire actuel, Georges Mothron (LR-Libres!), a été élu en 2014 à … 187 voix près ! Son rival d'alors, lui-même ancien maire, Philippe Doucet (ex-PS), se représente à nouveau. Ce dernier n'a pas souhaité participer au débat.

► Voir le replay avec les candidats à Argenteuil :

Les autres candidats, Georges Mothron (LR-Libres!), Omar Slaouti (PCF-LFI-Génération.s/NPA), Dalila Kaabeche (LREM), ont débattu autour de plusieurs thèmes et Alima Boumediene-Thiery (SE).

Cette dernière a déploré "de moins en moins de services publics" dans la commune, tout comme Omar Slaouti qui affirme que "plus de 1.000 personnes qui demandent une place en crèche".

À cela, le maire sortant Georges Mothron répond qu'un réel effort a été fait : "A la fin de mon premier mandat, il y a avait 600 berceaux", "maintenant il y en a 1.200". Et promet d'en créer encore.
Résultat des élections municipales à Argenteuil en 2014. / © franceinfo: / ministère de l'Intérieur
Résultat des élections municipales à Argenteuil en 2014. / © franceinfo: / ministère de l'Intérieur
 

Comment rendre la Seine aux habitants ?

Autre thème abordé : la D311 qui empêche l'accès aux bords de Seine. Tous les candidats souhaitent rétablir un chemin, mais ne sont pas en accord sur les mesures à adopter.

"Il faut enfouir cette départementale" et "passer par un référendum citoyen", lance ainsi Omar Slaouti. Sa rivale, Alima Boumediene-Thiery veut passer par "un véritable plan de circulation" et l'intégrer plus largement dans une refonte globale de l'urbanisme.

Enfin, Dalila Kaabeche veut prendre exemple sur Paris et "fermer la route un dimanche par mois".

Le maire sortant, Georges Mothron, affirme lui vouloir créer "un boulevard urbain", pour "retrouver des capacités de traverser et de faire des pontons le long de la Seine".

Enfin, sur la problématique de la désindustrialisation de la ville, le maire a affirmé : "Dassault ne part pas d'Argenteuil", alors que Dassault Aviation a annoncé son départ d'ici quelques années. La municipalité serait en discussion avec l'entreprise. Et l'édile de conclure : "Le groupe Dassault reste".
Argenteuil : une ville en pleine mutation
 

Les candidats qui participent au débat :

  • Georges Mothron (LR-Libres!)
  • Dalila Kaabeche (LREM)
  • Omar Slaouti (PCF-LFI-Génération.s/NPA)
  • Alima Boumediene-Thiery (SE)
► Voir l'ensemble des débats organisés en France :

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus