Cet article date de plus de 3 ans

Election Les Républicains : selon Florence Portelli, en-dessous des 100.000 votants, "un échec"

Les militants Les Républicains élisent leur président dimanche. Ils doivent départager au premier tour les candidatures du favori Laurent Wauquiez, de Maël de Calan et de Florence Portelli, maire LR de Taverny, dans le Val-d'Oise.
La maire LR de Taverny, Florence Portelli.
La maire LR de Taverny, Florence Portelli. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Laurent Wauquiez, le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, archi-favori du scrutin ; Maël de Calan, élu juppéiste du Finistère. Voilà pour les candidats qui font face à Florence Portelli, ce dimanche, à l'occasion du premier tour de l'élection du président du parti Les Républicains.
A 39 ans, la maire LR de Taverny, dans le Val-d'Oise, a voté dimanche matin, à 11 heures, dans le bureau de vote situé à la mairie d'Andilly. L'élue ex-filloniste a estimé que sous la barre des 100.000 votants, le scrutin serait "un échec", rapporte l'AFP.

Le "milieu de la droite"

Porte-parole de François Fillon pendant la campagne présidentielle de 2017, Florence Portelli veut incarner le "milieu de la droite" : économiquement libérale, conservatrice sur les valeurs, rejet de toute alliance avec le Front national.

Le vote des militants est ouvert depuis samedi, 20 heures, et jusqu'à 20 heures, dimanche, aux 234.556 adhérents à jour de cotisation. Ces derniers peuvent voter par voie électronique, sur ordinateur, tablette ou smartphone.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
les républicains politique