Villiers-le-Bel, 10 ans après, le rappel des faits

Il y a dix ans, le 25 novembre 2007, deux jeunes, Mouhsin et Laramy mouraient dans la collision de leur moto-cross avec une voiture de police. Ce drame a déclenché de graves violences dans cette ville du Val-d'Oise.

La moto-cross des deux adolescents
La moto-cross des deux adolescents © AFP
C’est une collision entre une moto-cross et une voiture de police dans une rue de Villiers-le-bel qui a tout déclenché. Mouhsin et Laramy, 16 et 15 ans, roulaient sans casque lorsqu'ils sont entrés en collision avec une voiture de policiers. Les deux jeunes gens décèdent dans la soirée malgré les soins prodigués par les pompiers.

Rapidement la situation dégénère. Des centaines de jeunes s’en prennent aux forces de l’ordre.  Pour la première fois, en banlieue, des policiers se font tirer dessus. Plus de 90 sont blessés par balle. Un traumatisme pour la profession. L’institution, elle est aussi visée. Une bibliothèque, une école maternelle et de nombreux commerces sont totalement détruits. Pourquoi un déferlement de haine ? 

Deux émeutiers sont condamnés à de la prison ferme, le policier qui conduisait la voiture est condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Trois mois plus tard, le 18 février 2008 au petit matin et sous les yeux des caméras, 35 suspects sont arrêtés. Trois ans plus tard, après deux procès, deux émeutiers sont condamnés à de la prison ferme. Le policier qui conduisait la voiture a été condamné à 6 mois de prison avec sursis. 

durée de la vidéo: 02 min 12
Villiers-le-Bel, 10 ans après, le rappel des faits

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers