La tunique d'Argenteuil, restaurée, sera exposée pour Pâques

La dernière fois, c'était en 1984 : la Sainte Tunique d'Argenteuil, que le Christ aurait portée avant sa crucifixion, sera exposée montrée au public à partir du vendredi 25 mars (Vendredi Saint pour les chrétiens) et pendant 17 jours, jusqu'au 10 avril. La tunique a été restaurée cette année.

Cela n'arrive que deux fois par siècle : l'ostension de la Sainte Tunique d'Argenteuil. La dernière fois, c'était en 1984. Et cela n'aurait pas dû intervenir avant 2034, car l'évènement n'a lieu normalement que tous les cinquante ans. Mais le diocèse de Pontoise, et la Ville d'Argenteuil ont décidé de sa sortie pour fêter les 150 ans de la basilique Saint-Denys d'Argenteuil.

La Tunique d'Argenteuil a une très longue histoire, et comme les deux autres reliques de la Passion du Christ (Le linceul de Turin et le suaire d'Oviedo), fait l'objet de controverses sur son authenticité réelle ou sa datation.
Elle aurait été portée par Jesus avant sa mise en croix. Elle a été offerte, au 8ème siècle, par Irène de Constantinople à Charlemagne qui en a fait don à sa fille, Prieure d'Argenteuil.

Mais que l'on croit à sa sainteté ou pas, une chose est sûre: les tissus sont millénaires et la tunique avait sérieusement besoin d'être restaurée avant d'être exposée. Tania Watine et Yoann Dorion ont rencontré la restauratrice, dans un endroit tenu secret à Argenteuil.

Cela n'arrive que 2 fois par siècle : l'ostension de la sainte tunique d'argenteuil. Elle aurait été portée par Jesus avant de monter sur la croix et sera exposé vendredi pour 17 jours. Mais que l'on croit à sa sainteté ou pas, une chose est sur, les tissus sont millénaiures et avait besoin d'êtr r

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité