Ligne H : nouvel accident entre un Transilien et un camion-benne sur le passage à niveau de Deuil-Montmagny, connu pour être dangereux

Publié le

Le trafic sur la ligne H est interrompu dans les deux sens entre Epinay-Villetaneuse et Sarcelles Saint-Brice dans le Val-d'Oise, ce vendredi 2 décembre, en raison d'un accident. Un camion benne a été percuté par un train au passage à niveau de Deuil-Montmagny.

Ce matin peu avant 9 heures, un camion benne, bloqué à hauteur des voies en raison de la circulation, a été percuté par un Transilien de la Ligne H.

Les circonstances exactes de l'accident restent néanmoins à déterminer. Le chauffeur du camion a été conduit dans un centre hospitalier en urgence relative, mais ses jours ne sont pas en danger, selon le SDIS 95. Le conducteur du train n'a pas été blessé.

Les voyageurs de deux rames du Transilien, environ 120 personnes, ont dû être évacués.

D'importants moyens de secours ont été déployés, deux ambulances, deux fourgons à incendie, un véhicule de secours routier par les pompiers du Val-d'Oise. Le sous-préfet du département s'est également rendu sur place.

Un passage à niveau qui pose question

Selon le SDIS 95, ce passage à niveau de Deuil-Montmagny est particulièrement dangereux. ll y a un an, la maire (Uvo) de Deuil-la-Barre, Muriel Scolan, le qualifiait "de plus dangereux et de plus accidentogène de France" à l’occasion de l’annonce de la suppression de celui-ci à l’horizon 2025, explique nos confrères de la Gazette du Val-d'Oise. En quinze ans, trois décès et 70 accidents s'y seraient produits.

Ce passage à niveau doit être remplacé par un tunnel. Les travaux devraient commencé en 2023 pour une mise en service en 2025. 

Trafic très perturbé sur la ligne H

La circulation des trains a été interrompue suite à cet accident dans les deux sens entre Epinay-Villetaneuse et Sarcelles Saint-Brice dans le Val-d'Oise en vue de dégager les rames.

La reprise du trafic est désormais annoncée pour 17 heures ce vendredi 2 décembre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité