• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Val-d'Oise : Des graines pour lutter contre le mégaprojet Europacity

Banderole "Non à Europacity!" / © T.Watine
Banderole "Non à Europacity!" / © T.Watine

" Des champs, pas d'Auchan!", plus de 1000 manifestants se sont rassemblés aujourd'hui à Gonesse pour arrêter Europacity, un projet de complexe commercial géant situé entre les aéroports du Bourget et de Roissy, à 20km de Paris. 

Par Morgane Prevost

"La terre est fertile, on ne veut pas qu'elle devienne stérile!". Pour dire non au projet Europacity, des manifestants ont planté des graines dimanche matin sur l'un des champs où cet immense centre commercial doit voir le jour en 2024.
Un manifestant plante des semis sur un champ où doit s'installer le projet Europacity / © Tania Watine
Un manifestant plante des semis sur un champ où doit s'installer le projet Europacity / © Tania Watine

Sur 80 hectares de terres agricoles, entre les aéroports du Bourget et Roissy, le mégaprojet Europacity doit accuellir des commerces mais aussi un "parc des neiges" avec piste de ski et snowpark. Estimé à 3,1 milliards d'euros, ce projet est porté par Immochan, la branche immobilière du groupe Auchan, en partenariat avec le conglomérat chinois Wanda. C'est le plus grand investissement privé en France depuis la construction de Disneyland Paris en 1992.

La contestation s'etend en Ile-de-France

La contestation partie de la ville de Gonesse s'étend aujourd'hui en Ile-de-France. A l'appel du "Collectif pour le triangle de Gonesse", entre 1000 et 1500 personnes ont manifesté dans les rues de la ville dimanche après-midi. Derrière une banderole "Non à Europacity" tenue par des enfants, ils ont marché en direction de la mairie de Gonesse au chant de "Urbanistes, aménageurs, pendez-vous! Laissez-nous tranquilles!", sous des drapeaux de Solidaires, Attac ou la Confédération paysanne. Des zadistes de Notre-Dame des Landes ont même fait l'aller-retour ce dimanche pour soutenir les manifestants franciliens. 

Au boulot Hulot!

Des manifestants ont interpellé le nouveau ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot. Ils voient comme un signe positif pour leur combat l'arrivée au pouvoir de l'écologiste qui s'était prononcé contre le projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes."Europacity, c'est un projet qui ne tient pas la route économiquement , actuellement on ne nous entend pas, on espère qu'avec Hulot, on sera entendu", nous confiait Jean-Yves Souben Vice-Président du Collectif pour le Triangle de Gonesse.

Le maire de Gonesse défend "un projet favorable à l'emploi"

Pendant ce temps, le maire PS de Gonesse Jean-Pierre Blazy avait réuni devant l'hôtel de ville quelques dizaines d'habitants pour défendre ce projet qui sera, selon lui, "favorable à l'emploi".

Dans un communiqué, Europacity a dénoncé les critiques "infondées" de ses opposants et promis de "développer un ensemble urbain très attractif" qui "participera au désenclavement, au rayonnement et à la relance économique du Nord de l'Ile-de-France".

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus