CARTE. Résultats définitifs des législatives 2024 dans le Val-de-Marne : un département divisé

Ce dimanche 7 juillet, les électeurs du département étaient de nouveau appelés aux urnes pour élire leurs députés. Le Val-de-Marne est divisé, sur ses onze circonscriptions, cinq sont désormais tenues par le Nouveau Front Populaire. Retrouvez ici l'ensemble des résultats par circonscription.

Ce dimanche, huit circonscriptions étaient en jeu pour le second tour des élections législatives dans le Val-de-Marne. Les députés désormais élus, le département est divisé et seul Louis Boyard est ressorti vainqueur pour le Nouveau Front Populaire pour ce second tour. 

Carte interactive résultats 2e tour des élections

Trouvez qui est élu dans votre circonscription grâce à ce moteur de recherche

Suivez le résultat du second tour des élections législatives 2024 en direct avec France Info. Cette carte interactive se remplira au fil de la soirée électorale.

Les résultats par circonscription

Dans la 1ere circonscription, Sylvain Berrios (Divers Droite) a été élu au second tour des élections législatives. Il se présentait face à Lyes Louffok (LFI – NFP). qui a récolté 36,63 % des suffrages.

Louis Boyard remporte l'élection dans la 3e circonscription du Val-de-Marne alors qu'il affrontait dans une triangulaire Arnaud Barbotin (RN) et Loïc Signor du parti présidentiel. 

Dans la 4e circonscription, Maud Petit (Modem) est élue d'une courte tête avec 36,6% des voix contre 36% pour le candidat LFI Adel Amara et devant Alain Philippet du RN.

Dans la 5e circonscription, Mathieu Lefevre, candidat Renaissance a gagné ce second tour qui l'opposait à Julien Léger (gauche) et Isabelle Huguenin-Richard du Rassemblement national. 

Dans la 6e circonscription, le candidat Renaissance Guillaume Gouffier Valente l'emporte face à la candidate écologiste May Bouhada. 

Dans la 7e circonscription, Vincent Jeanbrun, maire LR de L'Haÿ-les-Roses dont le domicile avait été attaqué durant les émeutes de l'été 2023, a été élu face à la députée LFI sortante Rachel Keke. Il remporte le scrutin avec 50,67% des voix. 

Dans la 8e circonscription, le député sortant Michel Herbillon remporte le scrutin avec 58,4% des voix contre le candidat PS Joao Martins Pereira. 

Taux de participation

Dans le Val-de-Marne, le taux de participation s'élève à 50,43 à 17 heures pour le 2e tour. Au premier tour il a atteint les 68%.

En 2022, la participation dans le département avait été proche de la moyenne nationale : 46,58 % au premier tour et 46,95 % au second (contre 47,51 % et 46, 23 % dans l'Hexagone).

Ce qu'il faut retenir du 1er tour

En attendant les résultats définitifs, voici les principales informations à retenir du vote de dimanche 30 juin.

A l'isue du premier tour, dans le Val-de-Marne, les candidats du Nouveau Front populaire sont arrivés en tête dans 8 des 11 circonscriptions .

Quatre candidats NFP ont même été élus dès dimanche 30 juin :

  • Clémence Guetté (LFI-NFP) dans la 2e circonscription avec 55% des voix
  • Isabelle Santiago (PS-NFP) dans la 9e circonscription avec 58,1% des voix
  • Mathilde Panot (LFI-NFP) dans la 10e circonscription avec 59,2% des voix
  • Sophie Taillé-Polian (Génération.s-NFP) dans la 11e circonscription avec 57,4% des voix

Au premier tour, la droite et Renaissance sont arrivés en tête dans une circonscription chacun. Le RN réalise des scores relativement faibles dans le département même si quatre triangulaires ont lieu ce dimanche 7 juin. 

Dans la première circonscription, une quadrangulaire aurait pu se tenir. Mais le candidat Renaissance et député sortant, Frédéric Descrozaille (Ensemble), s'est retiré. Lyes Louffok, candidat LFI-NFP est arrivé en tête (31,7 %). Sylvain Berrios, candidat DVD obtient 28 % des voix. Enfin, Anne-Gaëlle Sabourin (RN) s'est qualifiée avec 18,4% des voix. 

Dans la 3e circonscription, le candidat Renaissance, Loïc Signor, se maintient malgré son arrivée en troisième position et l'appel de son parti. Il affrontera Louis Boyard, candidat LFI-NFP (42,2%) et Arnaud Barbotin, candidat LR-RN (27,3%).

Pas de désistement non plus dans la 4e circonscription de la député (MoDem) sortante, Maud Petit. Elle est arrivée deuxième (30,6%) devancée par le candidat du LFI-NFP Adel Amara (33 %). Ils affronteront le candidat RN, Alain Philippet (27 %).

Enfin, dans la 5e circonscription, scénario inverse où le candidat PCF-NFP Julien Léger ne s'est pas désisté. En deuxième position avec 37,3 % des voix, il est légèrement devancé par le candidat Renaissance Mathieu Lefevre (38,5 %). La candidate RN, Isabelle Huguenin-Richard, a, elle, obtenu 20,4 % des voix.

En 2022, la majorité présidentielle (LREM et une candidate MoDem) avait obtenu la moitié des mandats. Des députés de gauche avaient été élus dans l'autre moitié (6 LFI et 3 écologistes).

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité